Vins rosés, vins d'été

Les Vilaines nous aguichent avec un rosé 2016 très girly

Les Vilaines Elles se sont baptisées “les Vilaines” mais on devrait les qualifier d’ “Adorables”. Elles, ce sont Géraldine,  Stéphanie,  Emmanuelle  et  Anne, quatre copines qui partagent le goût du vin et du partage. Provençales exerçant dans les métiers de la communication, ces “adorables vilaines” ont eu l’idée de mettre leur caractère, leur passion et leur enthousiasme en bouteille. Elles ont opté pour un rosé car “c’est un emblème du territoire qui concentre à la fois l’expression du terroir, incarne l’art de vivre au sud, reflète un savoir-faire et véhicule les valeurs d’amitié et de savoir-vivre” confient-elles. Tout naturellement, le quatuor s’est tourné vers les coteaux d’Aix et c’est avec enthousiasme que Gabriel Giusiano s’est joint au charmant équipage. Fondé par son grand-père Mattéo, le domaine de Pey Blanc qu’il dirige ancre ses vignes, pour la plupart âgées d’au moins 30 ans, dans un terroir argilo-calcaire idéal pour cette production.
Ce millésime 2016 est composé de deux cépages très complémentaires, la syrah et le grenache, au milieu desquels le cinsault est venu apporter sa touche gourmande. Comme tout rosé très féminin, la robe est pétale de rose pâle. L’attaque est fraîche, la bouche charnue, avec une tension en finale et une certaine longueur en finale qui laisse deviner un sacré tempérament. Vin de soif et facile, il conviendra aux apéritifs et repas entre potes qui aiment rire. L’étiquette signée Franckie Alarcon, nous aguiche avec un petit sourire malicieux et taquin. Attention, bouteille les Vilaines en édition limitée.

Rosé les Vilaines 2016, 9 € les 75 cl. En vente sur https://www.les-vilaines.com

Juris food Le prochain déjeuner Juris food aura donc lieu le lundi 4 octobre et accueillera Aïcha Sif, adjointe au maire de Marseille en charge de lʼalimentation durable, de lʼagriculture urbaine, des terres agricoles, des relais nature et des fermes pédagogiques. Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique, de la lutte et de l'adaptation au bouleversement climatique et de l’assemblée citoyenne du futur comptera également parmi les invités. Ils expliqueront préalablement au repas les politiques de la ville de Marseille en matière d'alimentation durable et de transition écologique. Pour des questions d'organisation, inscription obligatoire jusqu'au 29 septembre. Le déjeuner sera servi au New Hôtel of Marseille (bd Charles-Livon, 7e, parking du Pharo).Paf : 29 € par personne, payable sur place par CB ou espèces (passe sanitaire obligatoire). Infos au 06 18 03 60 95.

Abonnez-vous à notre newsletter