Vins rosés, vins d'été

Les Vilaines nous aguichent avec un rosé 2016 très girly

Les Vilaines Elles se sont baptisées “les Vilaines” mais on devrait les qualifier d’ “Adorables”. Elles, ce sont Géraldine,  Stéphanie,  Emmanuelle  et  Anne, quatre copines qui partagent le goût du vin et du partage. Provençales exerçant dans les métiers de la communication, ces “adorables vilaines” ont eu l’idée de mettre leur caractère, leur passion et leur enthousiasme en bouteille. Elles ont opté pour un rosé car “c’est un emblème du territoire qui concentre à la fois l’expression du terroir, incarne l’art de vivre au sud, reflète un savoir-faire et véhicule les valeurs d’amitié et de savoir-vivre” confient-elles. Tout naturellement, le quatuor s’est tourné vers les coteaux d’Aix et c’est avec enthousiasme que Gabriel Giusiano s’est joint au charmant équipage. Fondé par son grand-père Mattéo, le domaine de Pey Blanc qu’il dirige ancre ses vignes, pour la plupart âgées d’au moins 30 ans, dans un terroir argilo-calcaire idéal pour cette production.
Ce millésime 2016 est composé de deux cépages très complémentaires, la syrah et le grenache, au milieu desquels le cinsault est venu apporter sa touche gourmande. Comme tout rosé très féminin, la robe est pétale de rose pâle. L’attaque est fraîche, la bouche charnue, avec une tension en finale et une certaine longueur en finale qui laisse deviner un sacré tempérament. Vin de soif et facile, il conviendra aux apéritifs et repas entre potes qui aiment rire. L’étiquette signée Franckie Alarcon, nous aguiche avec un petit sourire malicieux et taquin. Attention, bouteille les Vilaines en édition limitée.

Rosé les Vilaines 2016, 9 € les 75 cl. En vente sur https://www.les-vilaines.com

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

En bref

Juris food. Le prochain déjeuner Juris food aura lieu le lundi 31 janvier et aura pour thème : “La démarche de transition juridique globale initiée par Marseille dans la dynamique des négociations internationales sur le climat” par Jean-Charles Lardic. Un cocktail déjeunatoire suivra afin de prolonger les échanges librement entre les participants. Vous pouvez dès maintenant vous inscrire et régler votre participation en cliquant sur ce lien (un compte paypal n’est pas obligatoire pour cela, le paiement peut se faire directement par CB). Paf : 29 €. Pour des questions d’organisation, l’inscription par retour de mail est obligatoire : smlorganisation@gmail.com
Le déjeuner aura lieu au New Hôtel of Marseille, bd Charles-Livon, 7e (parking Pharo).

XXIXe fête de la Truffe à Aups Dimanche 23 janvier, ce village du haut-Var organise sa XXIXe fête de la truffe. Pour cette journée dédiée à la tuber melanosporum, un marché aux truffes fraîches, des animations folkloriques et une vente aux enchères des plus beaux specimens seront organisés. A cette occasion, Sebastian Gaillard,  chef du restaurant La Truffe, proposera un menu unique en 5 services (80 € flûte de champagne comprise). En parallèle, sur la place du village, le chef et son fils régaleront les visiteurs d’une street-food pleinement aupsoise : le Aups-Dog (fameux hot-dog à la truffe imaginé par Sébastian Gaillard, 10 € avec des frites), et le Truffe-Burger (15 € avec des frites) régaleront les adeptes de street-food.  En collab’ avec « les Fondus de fromages », le chef et ses amis ont imaginé des plats à emporter,  gourmands et roboratifs où la truffe est toujours reine !
• Restaurant la Truffe, 10, rue Maréchal Foch, 836930 Aups. Infos et résas au 04 94 67 02 41.