Carnet de cave

Hachette des vins, un nouveau pavé avec 1735 vins à moins de 15 euros !

Hachette des vinsDécidément, les grosses bibles rouges ont de moins en moins la cote. A l’image de Michelin et ses bibs gourmands, le guide Hachette des vins nous propose une séduisante déclinaison : “Les bons plans à moins de 15 €”. Ayant compris que la clientèle exige des guides d’excellentes trouvailles au bon rapport qualité-prix, Hachette nous a sélectionné quelque 1735 étiquettes les agrémentant de commentaires clairs, compréhensibles et appétants. Vins blancs secs, effervescents, vins secs, doux, rosés, blancs, rouges… Il y en a pour tous les goûts dans ce voyage traversant tout le vignoble de France, des terrasses du Larzac à Ajaccio, de Bergerac aux côtes-de-Provence.
Parmi les rosés, le domaine de la Rose des Vents (coteaux varois), le clos Colonna (Corse, Sartène) et le très épatant Camille Cayran (Cairanne en côtes-du-Rhône) devraient séduire. Dans la famille des rouges, le domaine de Suriane 2014 (coteaux d’aix) avec son M Prestige affiché à moins de 11 € fera bien des heureux. Enfin, soulignons les (très méritées) deux étoiles attribuées au blanc du domaine Saint-Jean-le-Vieux, cuvée la Grande Bastide 2015 (coteaux varois en Provence) affiché à moins de 8 €. Une mine de pépites joliment présentées avec une foule de petits dessins, de la couleur, des picto ludiques et intuitifs. A mettre dans la boîte à gants avant de partir en goguette dans les vignes.

Guide Hachette des vins – les Bons plans à moins de 15 € ; Hachette Ed., 528 pages, 14,95 €.

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).