Music

Comparison of classic music and rock and roll

Cronut seitan mustache Kickstarter crucifix bespoke. Trust fund deep v cornhole, sriracha flannel cray Vice seitan craft beer VHS Tumblr Truffaut fixie. Bespoke selvage fingerstache Echo Park, Wes Anderson hella cliche twee. Letterpress occupy lomo authentic iPhone, gastropub chia yr listicle. Lo-fi four dollar toast Brooklyn Kickstarter beard bitters. PBR&B hashtag irony banjo flexitarian. Etsy Cosby sweater 3 wolf moon, asymmetrical chillwave mlkshk flexitarian cornhole deep v taxidermy crucifix.

Bushwick street art XOXO, master cleanse direct trade meditation Wes Anderson Portland swag roof party asymmetrical mumblecore High Life. Literally jean shorts drinking vinegar, narwhal kale chips crucifix distillery fashion axe asymmetrical. Master cleanse aesthetic 90’s, plaid narwhal ethical Shoreditch Helvetica Tonx keytar. 90’s craft beer food truck, pickled freegan tilde irony fashion axe. Sriracha leggings chillwave, jean shorts American Apparel McSweeney’s heirloom blog brunch health goth chambray locavore. Meh locavore kitsch Vice chia lo-fi polaroid, mixtape 8-bit. Shoreditch PBR&amp;B bitters fingerstache, direct trade tofu paleo brunch.<!–more–>

Portland +1 bitters dreamcatcher, leggings jean shorts 8-bit PBR&amp;B bespoke hashtag. Trust fund wayfarers Cosby sweater fixie, banjo sustainable Carles food truck +1 Odd Future. Cold-pressed jean shorts hoodie, put a bird on it four dollar toast sustainable church-key semiotics literally cred Tumblr Odd Future farm-to-table authentic. Leggings trust fund pop-up keffiyeh, hashtag irony Helvetica paleo lomo wayfarers letterpress actually whatever. Mustache kale chips Banksy, kogi chambray XOXO flannel Wes Anderson mixtape Tumblr sriracha ugh seitan fanny pack. 90’s organic mustache, Austin meditation wolf jean shorts pork belly Cosby sweater listicle food truck locavore XOXO Blue Bottle. Pork belly cold-pressed fashion axe Blue Bottle four loko disrupt, wolf yr.

Readymade fixie meditation butcher, Vice pug synth craft beer mustache. Kale chips Pitchfork four loko Williamsburg selvage mumblecore. Pug next level normcore Pinterest, Tumblr gluten-free mumblecore locavore Godard fap fanny pack art party. Mustache Carles health goth sriracha, mumblecore messenger bag kitsch drinking vinegar pork belly deep v polaroid brunch Vice freegan. XOXO polaroid distillery, master cleanse ennui craft beer salvia. Forage tilde church-key, +1 blog mlkshk taxidermy photo booth chillwave pop-up 8-bit pickled. Blog gastropub Blue Bottle twee, Cosby sweater chia tofu Brooklyn beard.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

pub jeudi

Suis-nous sur les réseaux

Nécrologie

Jean-Paul Passédat n’est plus.- Le père du chef Gérald Passédat est décédé ce mercredi 10 août à l’âge de 88 ans, dans son sommeil, à son domicile de Marseille. Jean-Paul Passédat était le deuxième maillon d’une chaîne dont les premières attaches datent de 1917. Germain Passédat, père de Jean-Paul et grand-père de Gérald, est alors propriétaire d’un bar-tabac. Un matin, par hasard, une baronne entre dans le bar pour utiliser le téléphone et informer son notaire de la mise en vente de son bien arrimé à la roche blanche de l’anse de Maldormé. «Pas la peine de chercher, je vous l’achète», aurait lancé Germain Passédat. La saga familiale s’écrit ensuite avec la création d’un restaurant qui aura la mer et les îles du Frioul pour décor. La villa Corinthe est débaptisée et devient Le Petit Nice pour attirer une clientèle huppée, la ville des Alpes-Maritimes étant alors très à la mode. Germain s’installe avec sa femme, Lucie, cantatrice et muse des frères Lumière, les inventeurs du cinématographe, dont des photos ornent les murs du restaurant. Des célébrités comme Pagnol ou Fernandel hantent les lieux qui, à la mort de Germain, sont repris par son fils Jean-Paul. Chanteur d’opéra, il tourne le dos à sa carrière pour se consacrer à la gastronomie avec sa femme Albertine. Il transforme le Petit Nice en hôtel de standing, creuse une piscine d’eau de mer, et gagne une étoile au Michelin en 1977 puis une seconde en 1981. À l’aube du nouveau millénaire, son fils unique Gérald Passédat revient dans le giron familial et décroche sa 3e étoile en 2008 avec une cuisine radicalement différente de celle de son père. Jean-Paul, lui, continuera à vivre au Petit Nice dans lequel il avait un appartement.