Restaurants en Provence

Ciao Marcello direct dans le top 5 des pizzerias marseillaises

pizzerias marseillaisesAffirmer qu’on connaît Arnaud Carton de Grammont depuis “longtemps”, c’est déjà largement suffisant. Préciser le nombre d’années donnerait de graves indices indiquant un âge réel que l’on s’efforce de cacher. Grammont et nous, c’est un peu comme deux types qui marcheraient chacun sur un trottoir en face l’un de l’autre depuis “longtemps”, les regards se croisant de temps à autres, le temps d’un repas, comme pour se rassurer du talent toujours intact de l’un, et de la constance de l’appétit pour l’autre.
La mutation du Café des Epices en Ciao Marcello prouve bien qu’Arnaud Carton a compris et senti l’époque. Son restaurant embrasse un genre nouveau, apparemment plus simple mais en réalité plus que jamais arc-bouté sur la qualité et la fraîcheur des produits.
La pizza de Ciao Marcello, on la mangera dans quelques semaines au comptoir, quand le virus nous en donnera l’autorisation. Pour l’heure, on vient la chercher pour la déguster à la maison et prendre le temps de la comparaison. Même si l’exercice est ridicule, il faut reconnaître qu’Arnaud est immédiatement entré dans le top 5 des pizzerias marseillaises, les 16 arrondissements réunis. “Ne photographiez pas la pâte, je n’en suis pas très content” dit-il. “Pas très content” peut-être mais sacrément réussie ! Alvéolée, elle respire à pleins poumons, laissant s’échapper lorsqu’on mord dedans, des arômes de noisette surlignés par quelques brûlures carbonées très maîtrisées.

pizzerias marseillaisesLa margherita, monument de difficulté composé de tomate, mozza-basilic et huile d’olive tient toutes ses promesses ; on l’imagine portionnée en 6-8 parts pour accompagner un verre de rosé à l’apéritif. Suivra une Antonin, composée de tomates cerise-couleurs, salade roquette, huile d’olive citron-copeaux de parmesan et provolone piquant et jambon cru. On la partagera, en guise de plat de résistance, les convives s’extasiant sur la justesse des assaisonnements le disputant au bordel ambiant d’une garniture généreuse.
Vous vous souvenez de l’époque où on se demandait : – Alors faut-il y aller ?” Ne soyez pas tristes, on se reposera la même question un jour. Mais il faut coller avec son temps et se demander s’il faut aller chercher nos pizzas chez Ciao Marcello. Eh bien oui, assurément, car c’est une belle surprise qui vous attend à l’arrivée. Si vous êtes de passage dans l’après-midi, vous en profiterez pour manger une glace ou boire un café… à emporter. Ciao Marcello est une très belle pizzeria, figurant déjà dans notre top 5 des pizzerias marseillaises ; vous ne pourrez qu’aimer.

Ciao Marcello, 4, rue du Lacydon, Marseille 2e arr. Ouvert 7/7j, midi et soir ; infos au 04 91 91 22 69. Pizzas de 13 à 17 €. Carte 20-22 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Avignon, nouvelle offre food à la Mirande La Table Haute de la Mirande devient Mirage, une taverne et cantine en self-service proposant des repas à emporter ou à consommer sur place dans l’ancien garage de la rue Taulignan. L’équipe de la Table Haute préparera les repas dans la cuisine datant du XIXe avec un menu du jour à base de produits frais, locaux et bio. Ce lieu insolite et décalé est décoré des toiles du peintre américain Timothy Hennessy. Entrées : 6 €, plats de 14 à 16 € et desserts 6 € (verre de vin 4 € et café 2 €). Ouvert midi et soir du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h.

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille : des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique mis à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs, 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites gratuites de quatre musées de Marseille jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux (la Vieille Charité, le musée d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély) ouvrent leurs portes gratuitement au public.