Restaurants en Provence

Ciao Marcello direct dans le top 5 des pizzerias marseillaises

pizzerias marseillaisesAffirmer qu’on connaît Arnaud Carton de Grammont depuis “longtemps”, c’est déjà largement suffisant. Préciser le nombre d’années donnerait de graves indices indiquant un âge réel que l’on s’efforce de cacher. Grammont et nous, c’est un peu comme deux types qui marcheraient chacun sur un trottoir en face l’un de l’autre depuis “longtemps”, les regards se croisant de temps à autres, le temps d’un repas, comme pour se rassurer du talent toujours intact de l’un, et de la constance de l’appétit pour l’autre.
La mutation du Café des Epices en Ciao Marcello prouve bien qu’Arnaud Carton a compris et senti l’époque. Son restaurant embrasse un genre nouveau, apparemment plus simple mais en réalité plus que jamais arc-bouté sur la qualité et la fraîcheur des produits.
La pizza de Ciao Marcello, on la mangera dans quelques semaines au comptoir, quand le virus nous en donnera l’autorisation. Pour l’heure, on vient la chercher pour la déguster à la maison et prendre le temps de la comparaison. Même si l’exercice est ridicule, il faut reconnaître qu’Arnaud est immédiatement entré dans le top 5 des pizzerias marseillaises, les 16 arrondissements réunis. “Ne photographiez pas la pâte, je n’en suis pas très content” dit-il. “Pas très content” peut-être mais sacrément réussie ! Alvéolée, elle respire à pleins poumons, laissant s’échapper lorsqu’on mord dedans, des arômes de noisette surlignés par quelques brûlures carbonées très maîtrisées.

pizzerias marseillaisesLa margherita, monument de difficulté composé de tomate, mozza-basilic et huile d’olive tient toutes ses promesses ; on l’imagine portionnée en 6-8 parts pour accompagner un verre de rosé à l’apéritif. Suivra une Antonin, composée de tomates cerise-couleurs, salade roquette, huile d’olive citron-copeaux de parmesan et provolone piquant et jambon cru. On la partagera, en guise de plat de résistance, les convives s’extasiant sur la justesse des assaisonnements le disputant au bordel ambiant d’une garniture généreuse.
Vous vous souvenez de l’époque où on se demandait : – Alors faut-il y aller ?” Ne soyez pas tristes, on se reposera la même question un jour. Mais il faut coller avec son temps et se demander s’il faut aller chercher nos pizzas chez Ciao Marcello. Eh bien oui, assurément, car c’est une belle surprise qui vous attend à l’arrivée. Si vous êtes de passage dans l’après-midi, vous en profiterez pour manger une glace ou boire un café… à emporter. Ciao Marcello est une très belle pizzeria, figurant déjà dans notre top 5 des pizzerias marseillaises ; vous ne pourrez qu’aimer.

Ciao Marcello, 4, rue du Lacydon, Marseille 2e arr. Ouvert 7/7j, midi et soir ; infos au 04 91 91 22 69. Pizzas de 13 à 17 €. Carte 20-22 €.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.