COVID 19

La réouverture des restaurants d’Aix-Marseille annoncée pour le 5 octobre

réouverture des restaurants
Réouverture des restaurants. Dans un communiqué publié ce dimanche soir, 4 octobre 2020, le syndicat Umih a annoncé la réouverture des restaurants dans les villes de Marseille et Aix-en-Provence, dès le lundi 5 octobre, non sans préciser que cette ouverture s’assortira d’un horaire de fermeture nocturne fixé à 22 heures.
« Faisant suite à la réunion tenue sous la présidence de Monsieur Mirmand, préfet de Région, ce dernier nous a annoncé que nous pourrons rouvrir (Aix et Marseille) nos restaurants dès demain, lundi, sous réserve de l’application de nouvelles mesures sanitaires qui seront précisées dans l’arrêté préfectoral à paraitre lundi » annonce le syndicat, dans un communiqué, envoyé par mail à ses adhérents dimanche soir.
 
Nouvelles mesures sanitaires
A priori, et selon des sources concordantes, les restaurateurs devront mettre en place certaines mesures sanitaires nouvelles en sus de celles qu’ils appliquaient jusqu’ici : ils devront mettre en place un cahier de rappel (mentionnant le nom et les coordonnées de contact de leurs clients service par service) , 1,5 mètre de distance entre chaque table, rendre obligatoire le paiement à table et non à la caisse, une fermeture à 22h tapantes.
L’Umih précise que cet « arrêté sera pris pour 15 jours et évoluera en fonction des données statistiques liées à la pandémie » et que pour les cafetiers, « il sera possible d’ouvrir sous certaines conditions qui ne sont pas précisées ce dimanche soir, mais que l’arrêté précisera » , notamment les consommations debout interdites et la consommation debout sur les trottoirs. réouverture des restaurants

La fermeture des restaurants à Aix et Marseille qui avait été annoncée le 23 septembre et qui était effective depuis le lundi 28 septembre a suscité une série de manifestations et protestations mêlant un sentiment d’injustice et d’incompréhension.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

pub jeudi

Suis-nous sur les réseaux

Nécrologie

Jean-Paul Passédat n’est plus.- Le père du chef Gérald Passédat est décédé ce mercredi 10 août à l’âge de 88 ans, dans son sommeil, à son domicile de Marseille. Jean-Paul Passédat était le deuxième maillon d’une chaîne dont les premières attaches datent de 1917. Germain Passédat, père de Jean-Paul et grand-père de Gérald, est alors propriétaire d’un bar-tabac. Un matin, par hasard, une baronne entre dans le bar pour utiliser le téléphone et informer son notaire de la mise en vente de son bien arrimé à la roche blanche de l’anse de Maldormé. «Pas la peine de chercher, je vous l’achète», aurait lancé Germain Passédat. La saga familiale s’écrit ensuite avec la création d’un restaurant qui aura la mer et les îles du Frioul pour décor. La villa Corinthe est débaptisée et devient Le Petit Nice pour attirer une clientèle huppée, la ville des Alpes-Maritimes étant alors très à la mode. Germain s’installe avec sa femme, Lucie, cantatrice et muse des frères Lumière, les inventeurs du cinématographe, dont des photos ornent les murs du restaurant. Des célébrités comme Pagnol ou Fernandel hantent les lieux qui, à la mort de Germain, sont repris par son fils Jean-Paul. Chanteur d’opéra, il tourne le dos à sa carrière pour se consacrer à la gastronomie avec sa femme Albertine. Il transforme le Petit Nice en hôtel de standing, creuse une piscine d’eau de mer, et gagne une étoile au Michelin en 1977 puis une seconde en 1981. À l’aube du nouveau millénaire, son fils unique Gérald Passédat revient dans le giron familial et décroche sa 3e étoile en 2008 avec une cuisine radicalement différente de celle de son père. Jean-Paul, lui, continuera à vivre au Petit Nice dans lequel il avait un appartement.