Vins rosés, vins d'été

Terres de Maslauris 2017, un rosé gourmand et expressif

MaslaurisLa passion du vin peut mener loin. Des quais de Seine aux contreforts du Luberon, Didier Théophile a racheté un domaine en déshérence en 2010. Partageant désormais sa vie entre ses plaidoiries d’avocat d’affaires parisien et son âme de vigneron, Théophile est un homme de passions. Il s’est retroussé les manches, sauvant 10 hectares du naufrages. Il a fait arracher des ceps en déshérences, laissant se reposer la terre et replantant les cépages autochtones sous l’oeil bienveillant de Michel Tardieu, lui même natif de Lauris, qui l’épaule depuis les premières heures. L’homme a mis en branle les principes de l’agriculture biologique, mâtinés de quelques nuances biodynamiques, et regarde, depuis 2015 année de son premier millésime, les fruits de la vigne lui donner toujours plus de satisfactions.
Les terres du domaine de Maslauris s’étendent sur de doux coteaux, proches du village de Lauris, entre le massif du Luberon et la Durance. De ses terres, surgit un magnifique panorama allant du Luberon, avec son point culminant le Mourre Negre, jusqu’à Sainte-Victoire. Les vignes sont d’un seul tenant autour de la propriété et bénéficient à la fois d’un ensoleillement exceptionnel et de nuits fraîches en été, après des hivers souvent secs et rigoureux. La présence du mistral apporte de la fraîcheur et assure un état sanitaire irréprochable et des vendanges saines.

Le Terres de Maslauris, rosé 2017, est le fruit d’un assemblage cinsault (50%), grenache (40%) et mourvèdre. Les vendanges manuelles à la fraîche, le matin à la lampe frontale, assurent une parfaite préservation des arômes. 2017 restera comme une année chaude et particulièrement sèche. Après un début de printemps légèrement humide, la météo a vite changé et plus une goutte de pluie n’est tombée de la saison. Un été caniculaire s’en est suivi. La vigne est allée puiser dans les sous-sols plus en profondeur. Une contrainte hydrique qui lui a permis d’explorer un maximum de son terroir. Ce rosé à la robe très claire révèle un nez vif aux élégantes notes exotiques et de petits fruits frais. En bouche, ce rosé très équilibré combine fraîcheur et acidité. On le servira bien sûr à l’apéritif mais aussi avec des salades, grillades, et les grands classiques provençaux adaptés à sa vivacité et sa structure.

Maslauris, Les Grès, 84360 Lauris ; infos au 06 79 80 03 35. Le rosé 2017 éponyme est en vente au prix moyen de 9 € les 75 cl.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.