En direct du marché

Savim d’automne, le grand marché gastronomique des fêtes de fin d’année est annoncé

Savim d'automneIl est à l’automne, ce que le sapin est à Noël. Le Savim d’automne, salon des vins et de la gastronomie, 22e du genre, est annoncé pour la fin du mois de novembre prochain. Fort d’une fréquentation en constante hausse qui l’a hissé au premier rang des salons gastronomiques de France, bien loin devant Paris, le Savim doit son succès à deux hommes : Philippe et Florent Colonna. Au premier, la difficile tâche de sélectionner, goûter et valider la venue des exposants ; au second, la gestion administrative du salon. “Cette année et lors des prochaines éditions, le Savim va s’ouvrir de plus en plus aux producteurs étrangers, confesse Philippe Colonna. Les spécialités de France sont déjà surreprésentées alors nous allons nous ouvrir aux spécialités étrangères”. Parallèlement à l’arrivée d’apiculteurs lituaniens, des pâtissiers turinois avec leurs panettone et des meilleurs chorizos d’Espagne, Colonna souhaite “accueillir de plus en plus de vignerons français”.

Le 22e Savim d’automne c’est 420 exposants répartis en 2 halls du parc Chanot, soit 10 000 m2 divisés à parts égales entre les vignerons et les producteurs alimentaires
“Aux origines, le Savim était un salon de vignerons et nous allons revenir aux sources, détaille Philippe Colonna. Aujourd’hui, nous accueillons plus de 200 vignerons et nous irons au-delà car le public aujourd’hui, exige du choix”. La règle d’or du succès du Savim d’automne réside dans le choix des exposants : pas de revendeurs, de négociants, encore moins de représentants. “Je veux que le public vienne à la rencontre du producteur, si beaucoup parlent aujourd’hui de locavorisme ou de traçabilité, c’est chez nous une règle de toujours” sourit Philippe Colonna.
Cette année, donc, nous découvrirons un pêcheur de poulpes qui les cuisine à toutes les sauces, les fameux vinaigres balsamiques Dodi, un Grec qui produit des huiles d’olives issues d’arbres millénaires… Un immense festin, un délire gourmand qu’il ne faudra pas rater. A quelques jours de l’ouverture du salon, Philippe Colonna analyse : “Il faut compter 100 exposants pour attirer 20 000 visiteurs. Mon objectif, c’est d’avoir un jour 500 exposants pour enregistrer 100 000 entrées. Certes c’est ambitieux mais peut-être l’atteindra-t-on pour le 25e anniversaire… Ce serait un beau cadeau non ?”.

Savim d’automne, du 18 au 21 novembre de 10h à 20h au parc Chanot (19h le lundi soir),
Marseille 8e arr., M° rond-point du Prado. 
Entrée : 8 € avec un verre à dégustation gravé.
Gratuit pour les moins de 18 ans accompagnés d’adultes.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter