En direct du marché

Le Grand Marché aux Grandes Tables aura une couleur d’automne

grand marché friche belle-de-maiLe 4 juillet dernier, la première édition du Grand Marché des Grandes Tables à la Friche Belle-de-Mai avait réuni 1 500 personnes autour de 35 exposants. C’est dire si la deuxième édition annoncée pour lundi 10 octobre répond aux attentes du public. “Depuis 6 ans, chaque lundi, un marché paysan déploie ses étals dans l’enceinte des grandes Tables. Les producteurs de la région (maraîchers, éleveurs, fromagers, apiculteurs, boulangers, vignerons) proposent des produits biologiques et traditionnels. Au vu de ce succès, ce “petit” marché deviend “grand”, quatre fois par an, un par saison” expliquent ses organisateurs. Toujours soucieux de raccourcir le chemin entre producteur et consom’acteur, de valoriser les savoir-faire et de soutenir les pratiques du territoire, les instigateurs de ce rendez-vous souhaitent orienter ce marché sur les rails de l’agriculture paysanne et locale et insuffler une réflexion autour des notions du « bien-manger » et du « consommer autrement ».

Un marché mis en musique avec Radio Grenouille
Concrètement, le Grand Marché aux Halles de la Friche ouvrira ses portes à 16 heures. Saison automnale oblige, cette édition mettra l’accent sur le raisin, le vin et la sardine, produits phare du moment. Pour l’occasion, la place des quais (nouvel espace ouvert, rénové, aménagé en prolongement de la terrasse des grandes Tables) se transforme en halles abritant 45 exposants dont une trentaine de producteurs locaux présents avec leurs produits de qualité (fromages, légumes, fruits, viandes, poissons, pains, riz, pâtes artisanales, miel, huiles, herbes, épices, café, poissons, conserves…).

 Vous aurez aussi la possibilité de vous informer sur les initiatives qui soutiennent l’agriculture paysanne : stands d’information pour rencontrer l’Adear, les Amap de Provence, Filières paysannes, le mouvement Colibris, Terre de Mars, Slow Food Méditerranée…

 Une cave à vin éphémère permettra à 8 sommeliers, cavistes, restaurateurs, créateurs d’entreprise en oeno-tourisme et ambassadeurs…, tous anciens élèves de la promotion 2015 de l’Institut du vin et de la vigne (Ifco), de venir parler des vignerons et domaines locavores, régionaux. La sélection des vins (16 références) présentera les vignerons-jardiniers qui travaillent leur terre et leurs vignes de façon raisonnée.

Vous pourrez goûter toutes les variétés de raisins noirs, les variétés de raisins blancs, anciennes et modernes, apprécier leurs particularités, leurs arômes, leurs textures, leurs particularités, leurs périodes de cueillette, leurs qualités gustatives… Une expérience sensorielle.

 La fine sélection des Epiceries Marseillaises réunira une large gamme de produits exceptionnels en privilégiant ceux issus du bassin méditerranéen et de leurs artisans préférés, qu’ils souhaitent faire découvrir, faire goûter.

 Cinq chefs feront leur marché en direct et proposeront un menu décliné par une portion crue, une portion libre d’inspiration selon les trouvailles du marché, une recette exclusive de pizza cuite au feu de bois, et un dessert. Les heureux participants de cette joute sont Emmanuel Perrodin (OEuvres Culinaires Originales), Delphine Roux (Chez Madie les Galinettes), Vanessa Robuschi (Questions de goût), Sébastien Richard et Eric Cornilleau (Les Arcenaulx). Sans oublier l’incontournable barbecue pour le sandwich merguez-harissa de Marie Jo…

A 19h, un débat d’une heure diffusé en direct sur Grenouille sera animé par Emmnanuel Moreira et traitera du thème : “Ce que le vin raconte”. Trois personnalités du vin parleront de sa dégustation : que se passe t-il entre le goût et la mémoire ? Comment goût et mémoire sont-ils intiment liés ? A la manière de la “madeleine de Proust” le vin sera déclencheur de réminiscences. Mais d’autres rapports au vin, seront aussi mis sur la table : le vin et la rentré littéraire, le vin et les zombies, le vin et ses étiquettes…

Lundi 10 octobre dès 16 heures aux Halles de la Friche Belle-de-Mai, 41, rue Jobin, Marseille 3e arr.

Photo ©Caroline Dutrey

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Infos express Covid-19

Torréfaction Noailles  dans les 3 boutiques encore ouvertes, toute l’offre alimentaire et les chocolats de Pâques sont proposés avec une remise de 50% (sauf le café). Sur le site web noailles.com les ventes sont sécurisées et les frais de livraison sont offerts à partir de 15 € d’achat. Chez Torréfaction Noailles, les cafés étant torréfiés à flux tendu, les cafés sont vendus frais torréfiés. L’enseigne est aussi très active en offrant beaucoup de biscuits, confiseries et chocolats pour maintenir le moral des équipes du Samu, des pompiers et des hôpitaux.
• 3, avenue du Prado, 6e arr.
• 56, la Canebière, 1er arr.
• 258, ave du Prado (dans la galerie du Monoprix Prado, 8e arr.)

Chocolats de Pâques offerts les boulangeries et pâtisseries Elyse et le Fournil du Logis Neuf sont ouvertes de 6h30 à 20 heures non-stop, 7 jours sur 7 et proposent l’intégralité de leur gamme de pains et de gâteaux. A l’approche des fêtes de Pâques, pour tout moulage de chocolat acheté (œuf, poule, cloche), Nadine et Sylvie vous offrent un moulage en taille équivalent. Une super offre faite aux habitants du quartier pour les remercier de leur fidélité.
• Elyse, 63, avenue du 24-Avril 1945, Marseille 12e ; infos au 04 91 19 21 15
• Le Fournil du Logis Neuf, ave Leï Rima, 13190 à Allauch, infos au 04 91 68 20 54.

Communiqué de l’APHM Hôpitaux universitaires de Marseille. – Chaque jour, nous recevons de nombreuses propositions d’aide et de soutien : masques, livraison de repas, proposition d’hôtels… Au nom de tout le personnel hospitalier, nous remercions chaleureusement les particuliers ou les entreprises pour leur grande générosité. Cet élan de solidarité nous touche profondément. Il vient réconforter nos équipes engagées au quotidien. Afin de mieux organiser la collecte, nous vous invitons à adresser vos propositions à :
solidarite-covid19@ap-hm.fr
“Merci beaucoup et n’oubliez pas de rester chez vous pour soutenir les soignants”
• APHM Hôpitaux Universitaires de Marseille

Abonnez-vous à notre newsletter