Vins rosés, vins d'été

Secret de Léoube rosé 2017, le vin de la fête azuréenne est avancé

Secret de LéoubeCette année, – les vignobles se sont-ils passés le mot ? -, la mode est aux bouteilles sérigraphiées. Oubliées les étiquettes, la tendance est à la transparence et qui, mieux que le rosé, peut accueillir cette évolution ?  A l’image de cette cuvée Secret de Léoube 2017 du domaine éponyme, la transparence est de rigueur ! La couleur rose pâle, la robe limpide et brillante feront de ce breuvage le cavalier de toutes les dégustatrices de la côte tropézienne. Mais quel est ce fameux secret ? Il réside probablement dans cet assemblage équilibré de cabernet-sauvignon, cinsault et grenache. Vin rosé “architecturé”, son attaque puissante évolue rapidement vers une finesse soyeuse qui conviendra aux repas un tantinet élaborés. Persistant en bouche, le Secret de Léoube demeure subtil et élégant, très féminin. Un vin de femmes à l’apéritif ? Assurément ! Pourquoi l’aimeront-elles ? Parce que portées par un environnement naturel exceptionnel, les vignes et la vinification répondent aux critères bio. Ensuite, parce que les arômes marqués d’agrumes (le sempiternel pamplemousse) et de fruits blancs “envoûtent” le palais en notes finales. Enfin, parce que ce secret se partage en petit comité (75cl), entre copains (magnum), en famille (jéroboam) et avec toute la plage de Pampelonne (mathusalem). Pour ce vin de plaisir servi entre 10 et 12°C, il vous faudra débourser 25,50 € ; c’est là son défaut majeur.

Château Léoube, 2387, route de Léoube, 83230 Bormes-les-Mimosas. Infos au 04 94 648 003. Secret de Léoube rosé 2017, 25,50 € les 75 cl.

Vite lu

Un nouveau chef au Chardon Du 21 mars au 1er avril Mickael Arnaud prend possession du Chardon à Arles. Mickaël a appris la cuisine dans le Sud de la France et s’est formé chez Marc Veyrat à Megève à “la Ferme de mon Père”, enchaînant ensuite les postes de second puis de chef de cuisine dans plusieurs bistrots parisiens : la Fleur bleue, Café de l’Époque, la Closerie des Lilas, Chacun Fait, Alf et Billili. Il organise régulièrement des événements où il invite d’autres potes chefs comme lui. Son approche très naturelle de la cuisine, favorise la cuisson des produits frais et saisonniers. C’est au Chardon, du jeudi soir au lundi soir (19h30-22h30) et du vendredi au lundi midi (12h30-14h30) ; infos au 09 72 86 72 04.

ProWein 2019 37 domaines des appellations côtes-de-Provence, coteaux d’Aix-en-Provence et coteaux varois en Provence étaient réunies sur le stand du Comité interprofessionnel des vins de Provence à ProWein à Düsseldorf, leader des salons professionnels internationaux des vins et spiritueux. Près de 2 000 visiteurs se sont rendus sur l’espace libre de dégustation, soit une hausse de 100% par rapport à 2018. Un engouement des professionnels qui confirme la notoriété et les bons résultats des vins de Provence à l’export. L’export, 1er débouché des Vins de Provence avec 429 171 hl (équivalent à 57 millions de bouteilles) exportés en 2018 toutes couleurs confondues.

Conticini Salon du chocolat à Arles Arles accueille du 30 mars au 1er avril son salon du chocolat. Venus de tout l’Hexagone, pâtissiers, chocolatiers et biscuitiers se partageront 1700 m2 du palais des congrès. En tablettes, rochers, à tartiner, à fondre, au lait ou noir, le chocolat sera présenté sous toutes ses formes. En outre, des stands de vins doux, de champagne, des jus de fruits, arts de la table et autres sucreries compléteront l’offre. Démonstrations, ateliers, animations, défilés de mode ponctueront ces journées. Par ailleurs, le pâtissier Philippe Conticini sera présent le samedi de 10h à 16 heures et viendra à la rencontre des visiteurs qui lui poseront des questions à la fois pâtissières et professionnelles. Du 30 mars au 1er avril, de 10h à 19h, ave de la Première Division de la France libre ; infos au 04 90 99 08 08. Entrée : 5 € et 3 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter