Art de vivre

Mondanités à l’école hôtelière de Bonneveine et escapades entre Var et Vaucluse

école hôtelière de BonneveineLes Ecossais mitonnent une bouillabaisse
Dans le cadre des liens noués, depuis 2010, entre l’école hôtelière de Bonneveine et son homologue de Glasgow en Ecosse, 10 élèves ont traversé le Channel pour passer une semaine à Marseille. En mai dernier, c’étaient 11 jeunes Marseillais qui s’étaient rendus au pays du Loch Ness pour en découvrir tous les charmes. Entre autres moments forts de ce séjour provençal, les jeunes écossais ont appris à cuisiner une bouillabaisse. Le plat a tout naturellement été servi ce mardi à l’école hôtelière de Bonneveine à une poignée d’invités parmi lesquels les professeurs Kenneth Hett et May Donald, et l’équipe dirigeante de Bonneveine : M. Leder le proviseur, son adjointe Chantal Ménard, Mme Landreau professeur d’anglais et M. Giugliano, professeur de restaurant. Une bouillabaisse généreuse, un bouillon calcaire et rocailleux, puissamment iodé et riche en goûts, le plat a fait honneur à sa ville et à tous ceux, élèves français et écossais, qui l’ont préparé.

Cet été, faites votre wine break en plein Luberon !
Le domaine viticole Aureto, attenant à l’hôtel de la Coquillade, propose un service d’ardoises de fromages et de charcuteries ainsi que des produits d’épicerie fine pour agrémenter la dégustation
des vins du domaine. Cette initiative se déroule tout l’été jusqu’au 31 août  pour les individuels mais à l’année pour les groupes du mardi au samedi, de 11h à 18h nonstop. Au menu ? Cinq variétéé de fromages (camembert, brie, comté, des bleus) et des charcutailles (jambon cru et cuit, saucissons) qui ss’associeront aux tapenades, chutneys, rillettes de poisson, artichauts à l’huile et tomates confites, miel, nougats, pains d’épices, confitures et gelées, huiles et vinaigres truffés…
Aureto, chemin de la Coquillade, 84400 Gargas ; 04 90 74 54 67. Ardoises à partir de 13 € et vin au verre à partir de 3 €.

Le café Léoube démarre sa nouvelle saison varoise
A quelques mètres de la plage varoise du Pellegrin, en pleine zone protégée, le Café de Léoube vient de ré-ouvrir ses portes. Les petites tables coiffées de leurs parasols sont dressées, offrant un espace au calme pour les pauses en duo ou en famille. Les salades sont préparées avec les légumes bio du potager de la propriété, les sandwiches et les desserts faits maison sont accompagnés du classsiquissime verre de vin rosé, blanc ou rouge du domaine. Et pour le bonheur des enfants, une aire de jeux, toute en bois, complète l’offre.
Route des plages entre La Londe-les-Maures et Bormes-les-Mimosas. GPS 43°07’34.0″N 6°16’44.0″E. De 10h à 18h jusqu’au 1er octobre. Infos au 04 98 07 69 88. 

Aix-en-Provence

Jean-Luc Le Formal n’est plus. 2002-2022, le  plus breton des chefs provençaux a mis 20 ans dans la cité du Roy René pour gravir tous les échelons de la notoriété. Las, ce samedi 3 décembre, le cœur de Jean-Luc Le Formal a décidé de siffler la fin de la partie. Au Grand Pastis qui lui avait demandé s’il avait des regrets, Le Formal avait répondu : – Je n’en ai pas. Il faut assumer ce qui a été fait car on ne peut plus revenir dessus ». Fort de sa devise, « Profiter du moment présent à 100%, vivre et partager sa passion », Jean-Luc Le Formal a vecu pleinement pour la cuisine avec une douleur et une incompréhension : le mutisme du guide rouge à son encontre. Généreux dans le verbe et en actes, solidaire et confraternel, Le Formal tire définitivment le rideau sur son restaurant de la rue Espariat. En ces journées pénibles, chacun pensera à Yvonne sa compagne ; une cérémonie sera célébrée à Aix, jeudi 8 décembre.
Son interview au Grand Pastis.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter