Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Région

L’union des œnologues de France vient de dévoiler le palmaréès des 41e Vinalies qui se sont tenues à Dijon à la fin du mois de mars. 46 dégustateurs ont goûté 1827 vins ; 505 bouteilles ont été primées dont 202 blancs, 188 rouges et 110 rosés. La palme « Rhône-Provence-Corse » a été attribuée à la cuvée des Vignerons du Luc, Côtes de Provence « Notre Dame des Anges », Baleti Manifi, Rosé, 2023 (avec 97/100 points). Le palmarès Provence se compose de 98 médailles (17 grand or, 45 or et 36 argent).

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

Art de vivre

Mondanités à l’école hôtelière de Bonneveine et escapades entre Var et Vaucluse

école hôtelière de BonneveineLes Ecossais mitonnent une bouillabaisse
Dans le cadre des liens noués, depuis 2010, entre l’école hôtelière de Bonneveine et son homologue de Glasgow en Ecosse, 10 élèves ont traversé le Channel pour passer une semaine à Marseille. En mai dernier, c’étaient 11 jeunes Marseillais qui s’étaient rendus au pays du Loch Ness pour en découvrir tous les charmes. Entre autres moments forts de ce séjour provençal, les jeunes écossais ont appris à cuisiner une bouillabaisse. Le plat a tout naturellement été servi ce mardi à l’école hôtelière de Bonneveine à une poignée d’invités parmi lesquels les professeurs Kenneth Hett et May Donald, et l’équipe dirigeante de Bonneveine : M. Leder le proviseur, son adjointe Chantal Ménard, Mme Landreau professeur d’anglais et M. Giugliano, professeur de restaurant. Une bouillabaisse généreuse, un bouillon calcaire et rocailleux, puissamment iodé et riche en goûts, le plat a fait honneur à sa ville et à tous ceux, élèves français et écossais, qui l’ont préparé.

Cet été, faites votre wine break en plein Luberon !
Le domaine viticole Aureto, attenant à l’hôtel de la Coquillade, propose un service d’ardoises de fromages et de charcuteries ainsi que des produits d’épicerie fine pour agrémenter la dégustation
des vins du domaine. Cette initiative se déroule tout l’été jusqu’au 31 août  pour les individuels mais à l’année pour les groupes du mardi au samedi, de 11h à 18h nonstop. Au menu ? Cinq variétéé de fromages (camembert, brie, comté, des bleus) et des charcutailles (jambon cru et cuit, saucissons) qui ss’associeront aux tapenades, chutneys, rillettes de poisson, artichauts à l’huile et tomates confites, miel, nougats, pains d’épices, confitures et gelées, huiles et vinaigres truffés…
Aureto, chemin de la Coquillade, 84400 Gargas ; 04 90 74 54 67. Ardoises à partir de 13 € et vin au verre à partir de 3 €.

Le café Léoube démarre sa nouvelle saison varoise
A quelques mètres de la plage varoise du Pellegrin, en pleine zone protégée, le Café de Léoube vient de ré-ouvrir ses portes. Les petites tables coiffées de leurs parasols sont dressées, offrant un espace au calme pour les pauses en duo ou en famille. Les salades sont préparées avec les légumes bio du potager de la propriété, les sandwiches et les desserts faits maison sont accompagnés du classsiquissime verre de vin rosé, blanc ou rouge du domaine. Et pour le bonheur des enfants, une aire de jeux, toute en bois, complète l’offre.
Route des plages entre La Londe-les-Maures et Bormes-les-Mimosas. GPS 43°07’34.0″N 6°16’44.0″E. De 10h à 18h jusqu’au 1er octobre. Infos au 04 98 07 69 88.