Mes recettes

Comme au Sénégal, le mafé au poulet et légumes

maféVotre marché pour 4 personnes : 1 poulet fermier ; 500 ml de crème fleurette ; 400 g de beurre de cacahuètes ; 1 gros oignon ; 4 carottes ; 3 tomates ; 3 gousses d’ail ; 2 patates douces moyennes ; 4 gombos ; 1 demi-chou blanc coupé en deux ; 1 morceau de courge de 350 g environ ; 1 grosse cuillère à soupe de pâte de crevettes ; 1 cuillère à soupe de vinaigre d’alcool ; 140 g de concentré de tomates ; 2 bouillons cubes ; une demi cuillère à café de grains de poivre noir concassés ; 1 piment frais antillais ; 50 ml d’huile d’arachide et un peu de sel.

On y va : coupez le poulet en morceaux. Salez. Faites chauffer l’huile dans une marmite et faites-y revenir à feu vif le poulet 10 minutes environ, en remuant régulièrement. Ajoutez ensuite les oignons émincés et laissez dorer5 minutes. Intégrez enfin le concentré de tomates dilué dans un peu d’eau, puis les tomates concassées (avec la peau et les pépins). Faites cuire environ 10 minutes en remuant régulièrement pour éviter que la préparation n’attache. Ensuite, ajoutez un litre d’eau dans la marmite. Détendez avec un peu d’eau le beurre de cacahuètes (aidez-vous d’un fouet, il doit être homogène et onctueux) puis versez-le dans la marmite.

Mélangez bien l’ensemble avec une spatule, versez la crème fleurette. Intégrez les gousses d’ail écrasées, les bouillons cubes, le poivre noir en grains concassé, la pâte de crevettes, le vinaigre et un peu de sel. Mettez ensuite les légumes lavés et épluchés et le piment frais. Amenez à ébullition puis baissez le feu, couvrez la marmite et laissez mijoter 45 minutes environ en rectifiant l’assaisonnement en cours de cuisson. Servez avec du fonio (céréale originaire d’Afrique de l’Ouest se rapprochant de la semoule, en vente dans les magasins de produits équitables) ou
avec du riz blanc parfumé.

Photo © N. Carnet

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Fondue Rhonéa à l’Eloge La saison de la fondue est officiellement ouverte ; le dimanche 24 novembre le restaurant l’Eloge servira une fondue préparée par Nathalie Montiel de la fromagerie du Marché Gare à Pernes-les-Fontaines et des meilleures cuvées Rhonéa. Tarifs : 18, 34 et 42 €. Infos auprès de Marine au 04 90 12 41 15.

 

Marché aux vins Vacqueyras – Beaumes-de-Venise Les samedi 30 novembre et dimanche 1er  décembre, 30 vignerons de Vacqueyras et Beaumes -de-Venise, organisent leur traditionnel marché aux vins en trois couleurs. A déguster également, les fameux muscats de Beaumes-de-Venise et les produits du terroir. Un espace restauration et un bar à vins seront aménagés. Ateliers d’accords mets et vins prévus le 30 novembre à 15 heures (mets et fromages). Le 1er, on parlera des accords chocolat, pâtisserie et vin à 14h30.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.