Magazine

La solidarité après l’incendie qui a endommagé les Bricoleurs de Douceurs

Il était 15 heures, vendredi 30 septembre dernier, lorsqu’un incident dans le système électrique a déclenché un incendie dans le laboratoire de la pâtisserie Bricoleurs de Douceurs. “Il y avait notre vendeuse Mandy, toute l’équipe dans le labo et moi même, se remémore Clément Higgins, le propriétaire des lieux. La rupture d’un câble neutre a entraîné la surtension de toutes les machines,

Clément Higgins facebook bricoleurs de douceurs
Voici le message qu’a publié, dans la nuit de l’accident, le propriétaire de la pâtisserie Bricoleurs de Douceurs, suscitant un bel élan de solidarité

raconte le jeune artisan. La plaque à induction a pris feu, la climatisation a craché de la fumée, les ampoules de la boutique ont explosé” poursuit Clément Higgins qui a “tout disjoncté à la main”. A cette heure, le laboratoire et la boutique ont été gravement endommagés mais par chance, on ne déplore aucun blessé. “J’ignore si les banques réfrigérées du magasin ont souffert ou pas… Nous sommes dans le brouillard” poursuit Higgins.
A ce jour, l’équipe attend la venue de l’expert des assurances mais une chose est sûre : “On n’ouvrira pas avant le mardi 11 octobre dans le meilleur des cas. En fonction des dégâts, s’il faut recommander du matériel, ça peut prendre du temps, plusieurs semaines” se désole le chef d’entreprise qui se retrousse déjà les manches : “Je participerai, comme je m’y était engagé, à l’opération Table du Comté cette semaine et j’espère reprendre la production pour livrer les restaurants au plus tôt”.
Cet accident aura suscité un formidable élan de soutien de la profession : “Je ne peux pas citer tout le monde car il y en a tellement, mais je voulais dire que Christian Ernst, Allégrini, Claude Léonard, Yohann de l’Embarcadère, Guillaume Bonneaud m’ont immédiatement proposé leur aide. Sylvain Depuichaffray m’a proposé d’aller bosser chez lui, Lionel Lévy a stocké à l’Intercontinental une partie de mes réserves… mais il y en a tant d’autres que je voulais encore remercier”.

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.