Magazine

La solidarité après l’incendie qui a endommagé les Bricoleurs de Douceurs

Il était 15 heures, vendredi 30 septembre dernier, lorsqu’un incident dans le système électrique a déclenché un incendie dans le laboratoire de la pâtisserie Bricoleurs de Douceurs. “Il y avait notre vendeuse Mandy, toute l’équipe dans le labo et moi même, se remémore Clément Higgins, le propriétaire des lieux. La rupture d’un câble neutre a entraîné la surtension de toutes les machines,

Clément Higgins facebook bricoleurs de douceurs
Voici le message qu’a publié, dans la nuit de l’accident, le propriétaire de la pâtisserie Bricoleurs de Douceurs, suscitant un bel élan de solidarité

raconte le jeune artisan. La plaque à induction a pris feu, la climatisation a craché de la fumée, les ampoules de la boutique ont explosé” poursuit Clément Higgins qui a “tout disjoncté à la main”. A cette heure, le laboratoire et la boutique ont été gravement endommagés mais par chance, on ne déplore aucun blessé. “J’ignore si les banques réfrigérées du magasin ont souffert ou pas… Nous sommes dans le brouillard” poursuit Higgins.
A ce jour, l’équipe attend la venue de l’expert des assurances mais une chose est sûre : “On n’ouvrira pas avant le mardi 11 octobre dans le meilleur des cas. En fonction des dégâts, s’il faut recommander du matériel, ça peut prendre du temps, plusieurs semaines” se désole le chef d’entreprise qui se retrousse déjà les manches : “Je participerai, comme je m’y était engagé, à l’opération Table du Comté cette semaine et j’espère reprendre la production pour livrer les restaurants au plus tôt”.
Cet accident aura suscité un formidable élan de soutien de la profession : “Je ne peux pas citer tout le monde car il y en a tellement, mais je voulais dire que Christian Ernst, Allégrini, Claude Léonard, Yohann de l’Embarcadère, Guillaume Bonneaud m’ont immédiatement proposé leur aide. Sylvain Depuichaffray m’a proposé d’aller bosser chez lui, Lionel Lévy a stocké à l’Intercontinental une partie de mes réserves… mais il y en a tant d’autres que je voulais encore remercier”.

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Fondue Rhonéa à l’Eloge La saison de la fondue est officiellement ouverte ; le dimanche 24 novembre le restaurant l’Eloge servira une fondue préparée par Nathalie Montiel de la fromagerie du Marché Gare à Pernes-les-Fontaines et des meilleures cuvées Rhonéa. Tarifs : 18, 34 et 42 €. Infos auprès de Marine au 04 90 12 41 15.

 

Marché aux vins Vacqueyras – Beaumes-de-Venise Les samedi 30 novembre et dimanche 1er  décembre, 30 vignerons de Vacqueyras et Beaumes -de-Venise, organisent leur traditionnel marché aux vins en trois couleurs. A déguster également, les fameux muscats de Beaumes-de-Venise et les produits du terroir. Un espace restauration et un bar à vins seront aménagés. Ateliers d’accords mets et vins prévus le 30 novembre à 15 heures (mets et fromages). Le 1er, on parlera des accords chocolat, pâtisserie et vin à 14h30.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.