Magazine

Restaurant Saisons : Diaz et Bonneaud ont rangé les marteaux et s’attaquent aux pinceaux

Pour le marteau c’est fini. Les pinceaux ont été rangés et les finitions sont désormais entamées. Guillaume Bonneaud et Julien Diaz annoncent l’ouverture de leur nouveau restaurant, Saisons, le 10 octobre prochain : “Nous avons opté pour un lundi au déjeuner car le soir nous serons fermés. C’est une bonne occasion de lancer le restaurant tout en définissant les derniers paramètres à peaufiner” analyse Guillaume Bonneaud. A ce jour, les approvisionnements en vins et digestifs sont achevés et les quelque 1500 bouteilles rangées. “Julien avait peur que nous manquions de place, il est rassuré”, sourit son associé Guillaume. Cuisine Bonnet, verrerie 100% française signée Lehmann glass à Reims, vaisselle, luminaires… tout est arrivé : “Pour le café, nous avons opté pour un torréfacteur déjà très présent à Paris” poursuit Bonneaud. Les travaux entamés le 10 août dernier s’achèveront le 4 octobre et les deux amis ont d’ores et déjà invité leur famille pour tester à blanc le service : “Julien Diaz a une nature assez inquiète et se savoir épaulé par Marie Dijon lui apporte un certain réconfort”. Le restaurant sera fermé les samedis, dimanches et lundis soir, “sauf si nous avons des réservations de groupe mais nous avons fait le choix de la famille” analyse le duo Bonneaud-Diaz. Pour l’heure, tout semble très maîtrisé jusqu’à la communication et le marketing qui ont fait l’objet de multiples précautions :  les concierges des grands hôtels, des chefs d’entreprise, quelques relais d’influence ont été invités à découvrir le restaurant. Une participation même à une soirée Mix en bouche a été programmée pour faire découvrir Diaz à la clientèle de quadras et quincas qui a déserté les restaurants classiques. Une nouvelle façon de concevoir la restauration qui colle aux usages de l’époque…

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.