Restaurants en Provence

La Trattoria del Sud, la boulangerie devenue pizzéria

trattoria del sudC’est l’histoire d’une ancienne boulangerie transformée en pizzéria, une trattoria comme indiqué sur l’enseigne, avec un jeune marseillais devant le four. La grand-mère et une partie de la famille vivent encore à Naples, d’où les fréquents voyages dudit Marseillais en Italie. C’est aussi dans la patrie de la Margerita qu’il a appris les secrets des pizzaioli napolitains et qu’il a acheté son four. Une grosse bête de 2,2 tonnes toute carrelée d’or immédiatement à gauche à peine la porte d’entrée poussée. Samedi soir. Les habitués du quartier ont réservé leur table. L’ambiance est cool, plutôt jeune et le service, aussi délicieux qu’un bonbon. Toto Cutugno et Eros Ramazzotti s’égosillent sur leurs vieux refrains nous rappelant le caractère italien de cette Trattoria del Sud…
La carte est vite lue proposant une assiette de charcuteries dont la fameuse sopressata, le cacciocavallo et le provolone, des antipasti, lasagnes et les aubergines à la parmesane.

trattoria del sudMais on est venu pour la pizza et pas moins de seize recettes cohabitent, des plus simples (ail-origan-basilic, ail-anchois), aux plus à la mode (mozza fior di latte, roquette, tomate cerise, jambon cru-parmesan), en passant par la création maison (purée de courgettes-pancetta-mozza fior di latte). La diavola figure parmi les morceaux choisis de la maison (tomate-mozza fior di latte, saucisse piquante et basilic). Une pizza à la pâte fine, au trottoir épais passablement boudiné, dont la sauce tomate est douce, jamais aigre, bien assaisonnée… A réserver aux amateurs de sensations piquantes. Les pizzas défilent, la maman et la jeune serveuse gardent le sourire, on a l’impression de dîner en famille. A l’heure du dessert, on hésite pour un tiramisu, une pana cotta coulis de fruits rouges et le calzone nutella-amandes et noisettes. Ce sera la pana cotta, ferme juste ce qu’il faut et riche en crème sans être écoeurante… Alors faut-il y aller ? Oui pour l’huile aux piments hyper puissante. Oui pour l’ambiance gentille et la jeunesse des deux pizzaioli super gentils et volontiers blagueurs. Oui parce que le quartier a besoin de ce genre d’adresses… Et pas seulement le quartier, la ville tout entière !

Trattoria del Sud, 420, avenue de Mazargues, Marseille 8e arr. ; infos au 04 91 77 93 40. Carte : 20-25 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.