Restaurants en Provence

La Trattoria del Sud, la boulangerie devenue pizzéria

trattoria del sudC’est l’histoire d’une ancienne boulangerie transformée en pizzéria, une trattoria comme indiqué sur l’enseigne, avec un jeune marseillais devant le four. La grand-mère et une partie de la famille vivent encore à Naples, d’où les fréquents voyages dudit Marseillais en Italie. C’est aussi dans la patrie de la Margerita qu’il a appris les secrets des pizzaioli napolitains et qu’il a acheté son four. Une grosse bête de 2,2 tonnes toute carrelée d’or immédiatement à gauche à peine la porte d’entrée poussée. Samedi soir. Les habitués du quartier ont réservé leur table. L’ambiance est cool, plutôt jeune et le service, aussi délicieux qu’un bonbon. Toto Cutugno et Eros Ramazzotti s’égosillent sur leurs vieux refrains nous rappelant le caractère italien de cette Trattoria del Sud…
La carte est vite lue proposant une assiette de charcuteries dont la fameuse sopressata, le cacciocavallo et le provolone, des antipasti, lasagnes et les aubergines à la parmesane.

trattoria del sudMais on est venu pour la pizza et pas moins de seize recettes cohabitent, des plus simples (ail-origan-basilic, ail-anchois), aux plus à la mode (mozza fior di latte, roquette, tomate cerise, jambon cru-parmesan), en passant par la création maison (purée de courgettes-pancetta-mozza fior di latte). La diavola figure parmi les morceaux choisis de la maison (tomate-mozza fior di latte, saucisse piquante et basilic). Une pizza à la pâte fine, au trottoir épais passablement boudiné, dont la sauce tomate est douce, jamais aigre, bien assaisonnée… A réserver aux amateurs de sensations piquantes. Les pizzas défilent, la maman et la jeune serveuse gardent le sourire, on a l’impression de dîner en famille. A l’heure du dessert, on hésite pour un tiramisu, une pana cotta coulis de fruits rouges et le calzone nutella-amandes et noisettes. Ce sera la pana cotta, ferme juste ce qu’il faut et riche en crème sans être écoeurante… Alors faut-il y aller ? Oui pour l’huile aux piments hyper puissante. Oui pour l’ambiance gentille et la jeunesse des deux pizzaioli super gentils et volontiers blagueurs. Oui parce que le quartier a besoin de ce genre d’adresses… Et pas seulement le quartier, la ville tout entière !

Trattoria del Sud, 420, avenue de Mazargues, Marseille 8e arr. ; infos au 04 91 77 93 40. Carte : 20-25 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.