Magazine

Une étoile Michelin pour le Marseillais Karim Khouani en Suède

karim khouani bis
Karim Khouani dans son restaurant créé il y a 5 ans dans le quartier de Vent Åkra. Photo Andreas Hillergren

Hier vendredi, Jean-Louis Ivaldi, chef de travaux à l’école hôtelière de Marseille-Bonneveine, était tout heureux : son ancien élève Karim Khouani vient de décrocher sa première étoile dans l’édition suédoise du guide Michelin. Installé dans la ville de Malmö, le Marseillais y a créé, il y a 5 ans, un restaurant intimiste et chaleureux : Ambiance. Dans ce pays de quelque 10 millions d’âmes, Karim Khouani rejoint le cercle très restreint des 17 tables étoilées au guide rouge. A la presse locale qui l’a interviewé dès l’obtention du macaron jeudi matin, Khouani a déclaré : “ça a été fou. Nous avons reçu plus de 600 e-mails avec des demandes de réservations. Notre système de réservation est même tombé en panne” s’est réjoui le jeune patron dont le restaurant est situé dans le quartier de Vent Åkra. Sollicitations de journalistes en nombre, fleurs envoyées par la municipalité de Malmö… la fête a été totale : “Nous sommes très fiers et heureux de cette distinction mais nous avons travaillé très dur pour cela” a insisté Karim Khouani.

Formé au lycée hôtelier de Bonneveine en 1993, Khouani s’est d’abord passionné pour la pâtisserie, la confiserie et le chocolat. Il a par la suite complété son éducation dans six tables étoilées de l’Irlande à la Chine, du Luxembourg à la Grande-Bretagne, chez le médiatique Gordon Ramsay. A l’issue de ce tour du monde gastronomique, Khouani a décidé de poser ses valises en Suède, le pays de celle qui est devenue sa femme. Chantre de la coquille saint-jacques mais aussi de la soupe de poissons à la marseillaise, Karim Khouani travaille la tomate, les herbes aromatiques et l’ail : “Tout ce que j’ai dans le sang, je le remets à ma façon” confie-t-il, le sourire malicieux. Sa maman Brigitte, qui vit toujours à Marseille, peut être fière, son fils est un des rares Français, pour ne pas dire le seul, à être étoilé Michelin dans un pays scandinave…

4 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.