Magazine

Une étoile Michelin pour le Marseillais Karim Khouani en Suède

karim khouani bis
Karim Khouani dans son restaurant créé il y a 5 ans dans le quartier de Vent Åkra. Photo Andreas Hillergren

Hier vendredi, Jean-Louis Ivaldi, chef de travaux à l’école hôtelière de Marseille-Bonneveine, était tout heureux : son ancien élève Karim Khouani vient de décrocher sa première étoile dans l’édition suédoise du guide Michelin. Installé dans la ville de Malmö, le Marseillais y a créé, il y a 5 ans, un restaurant intimiste et chaleureux : Ambiance. Dans ce pays de quelque 10 millions d’âmes, Karim Khouani rejoint le cercle très restreint des 17 tables étoilées au guide rouge. A la presse locale qui l’a interviewé dès l’obtention du macaron jeudi matin, Khouani a déclaré : “ça a été fou. Nous avons reçu plus de 600 e-mails avec des demandes de réservations. Notre système de réservation est même tombé en panne” s’est réjoui le jeune patron dont le restaurant est situé dans le quartier de Vent Åkra. Sollicitations de journalistes en nombre, fleurs envoyées par la municipalité de Malmö… la fête a été totale : “Nous sommes très fiers et heureux de cette distinction mais nous avons travaillé très dur pour cela” a insisté Karim Khouani.

Formé au lycée hôtelier de Bonneveine en 1993, Khouani s’est d’abord passionné pour la pâtisserie, la confiserie et le chocolat. Il a par la suite complété son éducation dans six tables étoilées de l’Irlande à la Chine, du Luxembourg à la Grande-Bretagne, chez le médiatique Gordon Ramsay. A l’issue de ce tour du monde gastronomique, Khouani a décidé de poser ses valises en Suède, le pays de celle qui est devenue sa femme. Chantre de la coquille saint-jacques mais aussi de la soupe de poissons à la marseillaise, Karim Khouani travaille la tomate, les herbes aromatiques et l’ail : “Tout ce que j’ai dans le sang, je le remets à ma façon” confie-t-il, le sourire malicieux. Sa maman Brigitte, qui vit toujours à Marseille, peut être fière, son fils est un des rares Français, pour ne pas dire le seul, à être étoilé Michelin dans un pays scandinave…

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter