Magazine

Xavier Rey, les savoureuses adresses du “Monsieur Musées” de la ville de Marseille

Xavier Rey

Les amateurs de gastronomie intelligente iront visiter du 15 juin au 29 septembre “On n’a rien inventé”, une expo initiée par le musée départemental de l’Arles antique et le musée d’Histoire de Marseille. Le propos ? “Mettre en valeur les producteurs et produits gastronomiques provençaux en les ancrant dans l’Antiquité”. A suivre !
Il est l’un des visages les plus importants de la culture à Marseille et l’un des plus discrets aussi. Transfuge du musée d’Orsay, à Paris, dont il était le directeur des collections, Xavier Rey a 38 ans ; il a pris la direction des musées municipaux en février 2017 avec pour mission de “coordonner l’action des musées de la ville, le musée des Beaux-Arts, le musée Borély, Grobet-Labadie, le Mac, le musée Cantini, le musée d’Histoire du Centre Bourse et la Vieille-Charité dans son ensemble”, explique-t-il.
“Je suis venu à Marseille pour élargir mon petit horizon XIXe siècle”, sourit Xavier Rey qui adore passer d’une bastide XVIIIe (Borély) à un bâtiment seventies (le Mac), d’un hôtel particulier (Grobet-Labadie) à une structure palatiale (Beaux-Arts à Longchamp). Pour le directeur des musées de Marseille, il s’agit de tisser des liens, créer un réseau entre les différents musées de la ville, “comme un parcours muséal inédit, l’artiste Sophie Calle s’est déjà investie dans 5 musées très différents, dit Xavier Rey. De mai à septembre, il en sera de même avec Erwin Wurm dont les oeuvres s’installeront dans 4 musées ; une rétrospective de cet artiste autrichien qui résonne comme une première”, assure le “Monsieur Musées” qui laisse entrevoir pour 2020, une magnifique exposition sur les surréalistes nord-américains…

Les bonnes adresses de Xavier Rey
“Je suis quelqu’un qui aime les choses très simples, les petites adresses authentiques et je ne voudrais blesser personne dans une sélection trop réduite” avertit Xavier Rey qui, après de nombreuses hésitations, se lâche et livre quelques bons plans savoureux…

“J’adore les sandwiches de Chez Fanny. Quand je quitte l’hôtel de ville et que je remonte à la Vieille Charité où j’ai mes bureaux, je m’y arrête toujours car c’est très gustatif et varié. J’aime aussi y acheter un sandwich et le manger assis, comme ça, tout seul au soleil. C’est ma pause dans des journées souvent très longues mais je refuse de sauter un repas. Pargfois, on va chez Fanny entre collègues pour y partager le déjeuner, c’est un moment de détente bien loin des déjeuners protocolaires”.
28, rue de Bonneterie, Marseille 2e arr. Infos au 04 91 44 25 85.

“J’aime bien les pâtisseries de Sylvain Depuichaffray, j’apprécie l’originalité contrôlée de ces gâteaux toujours excellents jamais extravagants. Sa pâtisserie est élaborée et légère, j’adorais son gâteau Musicatreize qu’il ne fait plus que très sporadiquement et son poire-chocolat qui est fabuleux”.
66, rue Grignan, Marseille 1er arr. Infos au 04 91 33 09 75.

 “Je me rends également souvent aux Grandes Tables de la Friche Belle-de-Mai car ma fonction me conduit à vivre et arpenter Marseille le plus largement. J’y fais mes repas avec les collègues qui travaillent aux réserves des musées, c’est un lieu à l’identité très forte où je me sens bien”.
41, rue Jobin, Marseille 3e arr. Infos au 04 95 04 95 85.

 “L’aïoli sur la terrasse de la Caravelle pour la tradition et la vue de carte postale ! J’y invite des amis parisiens ou des relations de travail parisiennes et tous en sont toujours enchantés, c’est aussi une adresse très pratique, non loin de la mairie centrale et de la Vieille Charité”.
34, quai du Port, Marseille 2e arr. Infos au 04 91 90 36 64.

“Je voulais citer ce formidable boulanger du 14e arrondissement qui fait des gâteaux des rois briochés fabuleux. C’est chez lui que la société des Amis des Musées de Marseille achète ses gâteaux des rois en janvier et qu’elle les offre aux équipes des musées lors d’une cérémonie des voeux très sympa. Pour moi, ces gâteaux brioche ont été une révélation à un point tel que j’en ai oublié ma galette frangipane lyonnaise… Ça fait de moi un vrai provençal non ?” (rires).
Boulangerie Saint-Barthélémy, 19, avenue Claude-Monet, Marseille 14e arr. Infos au 06 99 54 10 11.

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter