Restaurants en Provence

A Cassis, la poissonnerie Laurent avec vue sur le port

collage poissonnerie laurent cassisOfficiellement, le patron, ici, c’est Eric mais tous les Cassidains l’appellent “soupe” en hommage à l’exceptionnelle soupe de poissons de son papa. D’ailleurs, Eric continue à commercialiser cette fameuse recette à emporter qui ne contient pas de favouilles (c’est important pour les allergiques). Alors Soupe conduit dans la bonne humeur cette échoppe taverne sur le port à mi-chemin entre le resto et la poissonnerie. A l’entrée, à gauche, le banc de poissons ; en étage, les chambres d’hôtes, et en terrasse, les tables pour manger au soleil sur le port. Inutile de préciser que les tables sont chères et que la réservation est obligatoire. A la carte, des moules gratinées, des tartares de rascasse aux multiples déclinaisons, de croustillants supions, des plateaux de gambas, crevettes, une bouillabaisse et sa coreligionnaire, la fameuse bourride, le loup ou la dorade entiers grillés… rien que du classique mais bien fait.
Entre copains, on partage quelques assiettes de mange-tout (des jols pour les puristes) en guise d’apéro avec une bouteille de blanc local, un clos d’Albizzi par exemple. Un vin blanc à la robe jaune pâle qui raconte comment les embruns distillent sur les raisins avant la vendange, un petit goût salin et iodé typique des cassis. Des moules sauce poulette-frites (congelées), des duos de tartares… tout le monde y trouve son compte. Un fromage de chèvre à l’huile d’olive, quelques cafés dans lesquels on plonge une boule de glace vanille, et bouteilles de vin plus tard, le soleil brille toujours sur le port et Soupe prend enfin le temps de s’asseoir à la table de ses amis. Alors faut-il y aller ? Oui car la carte s’offre à tous les budgets ; du repas festif et familial au rendez-vous improvisé, on y mange à tous les prix, quelques spécialités typiquement méridionales. C’est moins la sophistication que vous trouverez ici qu’une ambiance, une scène de théâtre où chacun joue son rôle à la perfection, sans fausse note aucune avec un chef d’orchestre prénommé “Bonheur”…

Poissonnerie Laurent, 5, quai Jean-Jacques-Barthélémy, 13260 Cassis ; 04 42 01 71 56. Midi, formules 19,90 – 29,90 – 39,90 €. Carte à partir de 24 €.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter