Restaurants en Provence

A Cassis, la poissonnerie Laurent avec vue sur le port

collage poissonnerie laurent cassisOfficiellement, le patron, ici, c’est Eric mais tous les Cassidains l’appellent “soupe” en hommage à l’exceptionnelle soupe de poissons de son papa. D’ailleurs, Eric continue à commercialiser cette fameuse recette à emporter qui ne contient pas de favouilles (c’est important pour les allergiques). Alors Soupe conduit dans la bonne humeur cette échoppe taverne sur le port à mi-chemin entre le resto et la poissonnerie. A l’entrée, à gauche, le banc de poissons ; en étage, les chambres d’hôtes, et en terrasse, les tables pour manger au soleil sur le port. Inutile de préciser que les tables sont chères et que la réservation est obligatoire. A la carte, des moules gratinées, des tartares de rascasse aux multiples déclinaisons, de croustillants supions, des plateaux de gambas, crevettes, une bouillabaisse et sa coreligionnaire, la fameuse bourride, le loup ou la dorade entiers grillés… rien que du classique mais bien fait.
Entre copains, on partage quelques assiettes de mange-tout (des jols pour les puristes) en guise d’apéro avec une bouteille de blanc local, un clos d’Albizzi par exemple. Un vin blanc à la robe jaune pâle qui raconte comment les embruns distillent sur les raisins avant la vendange, un petit goût salin et iodé typique des cassis. Des moules sauce poulette-frites (congelées), des duos de tartares… tout le monde y trouve son compte. Un fromage de chèvre à l’huile d’olive, quelques cafés dans lesquels on plonge une boule de glace vanille, et bouteilles de vin plus tard, le soleil brille toujours sur le port et Soupe prend enfin le temps de s’asseoir à la table de ses amis. Alors faut-il y aller ? Oui car la carte s’offre à tous les budgets ; du repas festif et familial au rendez-vous improvisé, on y mange à tous les prix, quelques spécialités typiquement méridionales. C’est moins la sophistication que vous trouverez ici qu’une ambiance, une scène de théâtre où chacun joue son rôle à la perfection, sans fausse note aucune avec un chef d’orchestre prénommé “Bonheur”…

Poissonnerie Laurent, 5, quai Jean-Jacques-Barthélémy, 13260 Cassis ; 04 42 01 71 56. Midi, formules 19,90 – 29,90 – 39,90 €. Carte à partir de 24 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.