Restaurants en Provence

Lilin, le nouveau temple de la nouille

collage lilinDe longues années durant, Yang Lin a été le cuisinier du consulat de la République populaire de Chine à Marseille. La cuisine de ce chef des plus discrets a donc été la vitrine d’un art de vivre, la démonstration d’un savoir-faire auprès d’hôtes divers et variés, mais toujours avides de découverte. Dans les murs du Carbone qu’Anthony Lacanau avait fondé il y a bien plus de 10 ans, le Lilin a posé ses cartes et ardoises ; les nouilles sautées (aux légumes, boeuf, crevettes ou canard) règnent en maître, escortées des traditionnels raviolis concoctés sur place à la coriandre ou au porc. Quelques soupes de ramen au boeuf, des raviolis au poulet viennent parfaire l’offre.
En salle, les banquettes, tables et chaises sont restées mais le rouge, couleur heureuse en Chine, est revenu en force. Sur fond de service respectueux et amical, d’une table à l’autre, des ressortissants chinois laissent deviner la fiabilité du maître-queux. Les assaisonnements des nouilles maison sont parfaits, les lamelles de viande de boeuf sautée au wok avec des oignons, du chou chinois, des courgettes et quelques carottes sont gourmandes, l’assiette copieuse. Idem des raviolis qu’on trempe dans une petite sauce aigre-douce, servis vapeur et fumants. Les desserts, quelques mochis, une noix de coco givrée, une salade de fruits gentille mais sans intérêt, confirme le manque d’imagination des tables asiatiques dans ce domaine. Alors faut-il y aller ? Oh que oui, pour le rapport qualité-prix, le service et le soin apporté à chaque assiette. Idéal pour une sortie à deux ou pour rejoindre quelques amis lors d’une sortie improvisée.

Lilin, 22, rue Sainte, Marseille 1er ; 04 91 56 59 66. Raviolis de 8,50 à 15 € ; soupes 10, 11 € ; nouilles de 10 à 16 €. Carte 20 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos express

Découvrir la conchyliculture en Camargue A Port-Saint-Louis-du-Rhône, Camargue coquillages propose une journée spéciale pour se plonger dans le quotidien des ostréiculteurs : visite de la cabane ostréicole et de l’atelier de conditionnement, activité “collage d’huîtres”, explications des méthodes de productions propres à la Méditerranée et à l’agriculture biologique. Pour conclure cette journée, un plateau de coquillages huîtres/moules accompagné d’un verre de blanc. www.camarguecoquillages.fr

Parcourir les Alpilles au volant d’une voiture vintage 2CV, Méhari, Coccinelle décapotable, Mini cooper, Combi van… Yann, Sébastien et Xavier, trois passionnés de voitures vintages en Provence proposent à la location des voitures anciennes avec ou sans chauffeur. Grâce à une application mobile dédiée, on part découvrir les belles routes et villages des Alpilles :
Saint-Rémy de Provence, Maussane-les-Alpilles, Les Baux de Provence, Eygalières, Fontvieille…
www.yesprovence.com

La French cuisine fête ses 3 ans et son référencement au château du Seuil. Le domaine viticole de 55 ha en coteaux d’Aix-en-Provence, accueille régulièrement des séminaires, colloques et symposiums d’entreprises. La French cuisine, entreprise fondée par les 3 frères, Jon, Florian et Tom, a été choisie pour assurer toutes les prestations de traiteur/boisson. Joli coup et entreprise à suivre

Un verre aux jardins à Avignon Tous les jeudis et vendredis jusqu’au 11 septembre, de 18h30 à 20h30, vignerons et négociants investissent les jardins du palais des papes pour déguster les vins des Côtes du Rhône et Côtes du Rhône villages en trois couleurs (vente sur place possible). Ambiance musicale avec DJ les jeudis et groupes les vendredis. Tarif : 10 et 6,50 € (gratuit pour les -18 ans) ; le tarif comprend : 5 jetons de dégustation Côtes du Rhône + 1 sachet «grignotage». Infos et réservations au 04 32 74 32 74.