Restaurants en Provence

Lilin, le nouveau temple de la nouille

collage lilinDe longues années durant, Yang Lin a été le cuisinier du consulat de la République populaire de Chine à Marseille. La cuisine de ce chef des plus discrets a donc été la vitrine d’un art de vivre, la démonstration d’un savoir-faire auprès d’hôtes divers et variés, mais toujours avides de découverte. Dans les murs du Carbone qu’Anthony Lacanau avait fondé il y a bien plus de 10 ans, le Lilin a posé ses cartes et ardoises ; les nouilles sautées (aux légumes, boeuf, crevettes ou canard) règnent en maître, escortées des traditionnels raviolis concoctés sur place à la coriandre ou au porc. Quelques soupes de ramen au boeuf, des raviolis au poulet viennent parfaire l’offre.
En salle, les banquettes, tables et chaises sont restées mais le rouge, couleur heureuse en Chine, est revenu en force. Sur fond de service respectueux et amical, d’une table à l’autre, des ressortissants chinois laissent deviner la fiabilité du maître-queux. Les assaisonnements des nouilles maison sont parfaits, les lamelles de viande de boeuf sautée au wok avec des oignons, du chou chinois, des courgettes et quelques carottes sont gourmandes, l’assiette copieuse. Idem des raviolis qu’on trempe dans une petite sauce aigre-douce, servis vapeur et fumants. Les desserts, quelques mochis, une noix de coco givrée, une salade de fruits gentille mais sans intérêt, confirme le manque d’imagination des tables asiatiques dans ce domaine. Alors faut-il y aller ? Oh que oui, pour le rapport qualité-prix, le service et le soin apporté à chaque assiette. Idéal pour une sortie à deux ou pour rejoindre quelques amis lors d’une sortie improvisée.

Lilin, 22, rue Sainte, Marseille 1er ; 04 91 56 59 66. Raviolis de 8,50 à 15 € ; soupes 10, 11 € ; nouilles de 10 à 16 €. Carte 20 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Manger bio sans dépenser plus À l’heure où manger bio est devenu une évidence, pour notre santé et pour la planète, ce livre démontre qu’on peut manger sain pour trois fois rien, tout en se régalant. Ce livre est écrit en duo par Claude Aubert, pionnier du bio en France, et Christine Mayer-Mustin qui proposent 250 recettes faciles à prix imbattable. Vous y trouverez : toutes les explications sur les raisons qui doivent nous inciter à remplacer une partie des protéines animales et constituer des menus équilibrés, un focus sur de nombreux ingrédients (céréales, fruits et légumes, viandes et poissons, produits laitiers), 40 menus équilibrés à moins de 3 € par personne et 12 menus pour un coût compris entre 3 et 4 € avec 250 recettes de l’entrée au dessert, avec des astuces zéro déchet et des conseils pour accommoder les restes. Une refonte complète, très enrichie, du livre Manger sain pour 3 fois rien, publié pour la première fois en 2009 et dont le succès ne s’est jamais démenti. 256 pages, 15 €, collection Conseils d’expert chez Terre vivante Ed.