Magazine

A Marseille, la Martinette ancre ses vins au Mucem

Krusenstern 82
Alexei Dmitriev, micro en main, a salué « le génie français », ses « paradoxes » et confié sa volonté de faire de son vignoble un ambassadeur de l’excellence
Krusenstern 45
Emmanuel Perrodin, chef du Relais 50, goûte les fromages Lemarié, les bouchées de Sébastien Richard. Partout, les amateurs de vin sont aux anges

Foule des grands jours ce midi sur le pont de ce magnifique quatre mâts amarré sur les quais face au Mucem. A bord du Krusenstern, les invités d’Alexei Dmitriev ont dégusté les cuvées du domaine de la Martinette, propriété varoise de l’homme d’affaires russe. A bord du bateau construit en 1926, les cuisiniers de l’association Gourméditerranée avaient dressé des buffets de mignardises salées et sucrées. Ici, Simone Laffitte dégustait le rosé 2014 élaboré avec le concours de l’oenologue Stéphane Derenoncourt. Là-bas, le chef Lionel Lévy saluait Christine Couderc, l’une des « mécènes » du restaurant Alexandre Mazia. Un avocat parisien spécialisé dans le droit de la propriété industrielle ne tarissait pas d’éloges devant le gouda à la truffe noire qu’avait généreusement présenté le fromager aixois Lemarié. Les blogs d’info (GoMet et Made in Marseille) s’accordaient sur la majesté du site alors que la photographe Sophie Spiteri immortalisait Alexei Dmitriev en train de lever le verre « à la santé de ce peuple de capable de fabriquer des paradoxes et de les assimiler ». A 15 heures, alors que les 200 invités prenaient le large vers le centre-ville, plusieurs chefs proposaient de recomposer un buffet pour le personnel du bateau qui n’avait pas encore eu le bonheur de goûter aux spécialités.

Photo Sophie Spitéri

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.