Magazine

Mondanités aixoises à l'hôtel Renaissance

directriceetmoi
Florence Bezault très à son aise
jerometmoi
Jérôme Richet, ambassadeur Lanson

Ce 1er avril, l’hôtel Renaissance a soufflé sa première bougie. Le Tout-Aix était de la fête soit quelque 400 invités présents pour 500 invitations lancées. Très à l’aise dans ses nouvelles fonctions, Florence Bezault, ancienne du Bristol et promue directrice de l’hôtel, réservait un mot gentil pour tout un chacun. Un majestueux buffet, imaginé par le “chef executive” (c’est comme ça qu’on qualifie désormais les cuisiniers qui travaillent), Arnaud Davin, faisait clairement référence au poisson. Décliné en sashimi, en tartines, en roulés, le poisson semble tenir à coeur, chez ce buffet deuxcuisinier passé par l’hôtel Christopher à Saint-Barth, où il a laissé son empreinte. Jérôme Richet, en charge de la promotion des champagnes Lanson, se tenait fièrement près du bar à bulles, vantant, sans difficultés, les vertus de son vin majestueux. Le discours vers 21 heures de Florence Bezault devant un parterre d’amis conquis a été aussi léger que la multitude de ballons blancs qui flottaient dans l’air aux côtés des trapézistes et autres acrobates aériens qui ont animé le ciel. A l’extérieur, la nouvelle terrasse de 300 m2 installée au milieu de 1000 m2 de jardin figure parmi les cadeaux d’anniversaire de cet hôtel qui envisage l’avenir avec le sourire. Mondanités aixoises…

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter