Art de vivre

Barbecue, les grandes tendances de 2015

ambiance barbecue potesLes grillades d’un dîner d’été sur une plage méditerranéenne… l’image fait rêver, elle fait partie du quotidien des Provençaux dès qu’arrive la belle saison. Au bonheur d’être dehors, s’ajoute celui d’une cuisson au barbecue. Viandes, poissons, mais aussi plats végétariens bio, mets fumés ou cuits à basse température pendant des heures, gâteaux ou pains cuits sur braise… tout est envisageable au barbecue à couvercle, pourvu que l’on accepte d’en avoir une utilisation décomplexée et décodifiée. Le barbecue n’est peut-être pas encore pour tous un moment sacré, mais cela reste un sacré moment !

Cuissons/fonctions
1 . Les barbecues au charbon sont plutôt destinés aux grilleurs en quête de braises et d’authenticité. Ceux-là même qui, le temps d’un week-end, veulent faire durer le plaisir et prendre le temps de peaufiner les détails, allumer le barbec’, en contrôler la température, apprécier les odeurs et le craquement de ses briquettes… Recommandé pour ceux qui disposent d’un jardin. Attention aux incendies, toujours se munir d’une ou deux bassines d’eau au cas où…
2. Les barbecues à gaz sont déstinés aux grilleurs “impatients” qui cherchent à se faire plaisir en cuisinant au quotidien de manière pratique, rapide et puissante.
3. Les barbecues électriques répondent aux besoins des utilisateurs en terrasses ou sur balcons ; ils sont gage de convivialité et de souplesse d’utilisation.

le barbecue infographieEt le couvercle ?
Georges Stephen, un Américain, a inventé en 1952 le barbecue boule à couvercle, c’est le premier à proposer une telle innovation. Ce couvercle n’est pas uniquement là pour protéger le foyer… il offre en réalité beaucoup plus d’avantages, notamment celui d’ouvrir la voie vers des modes de cuisson sans précédent. Cuire avec le couvercle fermé et les clapets d’aération ouverts, permet de contrôler le flux d’air ainsi que la circulation de la chaleur dans tout le barbecue. De quoi pouvoir à la fois maîtriser la température et éliminer tout risque de flambée imprévue.
Avec son couvercle de génie, la marque américaine Weber a transformé le barbecue en four à chaleur tournante, pour une cuisine facile et un résultat ultra savoureux.

Les tendances de l’été 2015
En matière de cuisine au barbecue, la tendance est bel et bien au “slow cooking”. Les puristes ne se contentent plus d’une simple côte de boeuf grillée ou de merguez grillées, ils revisitent avec passion les bons petits plats mijotés de nos grands-mères et redécouvrent leurs ustensiles de cuisine. Ils prennent le temps de choisir les meilleurs ingrédients et de les cuisiner à cuisson lente, à feu doux.
Autre tendance incontournable en 2015, le barbecue est nomade. Les amateurs de barbecue veulent l’emporter n’importe où, n’importe quand, conformément à la réglementation en vigueur, bien entendu. Les citadins passent de plus en plus de temps à l’extérieur et le barbecue baladeur correspond parfaitement à leurs envies de repas au grand air. Il faudra donc qu’il soit aussi compact…

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos express

Brunches du dimanche À partir du 27 septembre, et jusqu’à la fin de l’année, La Benvengudo propose aux gourmands (et aux lève-tard) un brunch concocté par la chef Julie Chaix. Sous forme de buffet, les hôtes disposeront d’une sélection de mets salés et sucrés, cuisinés à partir de produits locaux et de saison. Une pause gourmande parfaite avant de partir se balader dans le village des Baux-de-Provence. Brunch servi tous les dimanches de 11h30 à 15h, prix : 49 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter