Art de vivre

Barbecue, les grandes tendances de 2015

ambiance barbecue potesLes grillades d’un dîner d’été sur une plage méditerranéenne… l’image fait rêver, elle fait partie du quotidien des Provençaux dès qu’arrive la belle saison. Au bonheur d’être dehors, s’ajoute celui d’une cuisson au barbecue. Viandes, poissons, mais aussi plats végétariens bio, mets fumés ou cuits à basse température pendant des heures, gâteaux ou pains cuits sur braise… tout est envisageable au barbecue à couvercle, pourvu que l’on accepte d’en avoir une utilisation décomplexée et décodifiée. Le barbecue n’est peut-être pas encore pour tous un moment sacré, mais cela reste un sacré moment !

Cuissons/fonctions
1 . Les barbecues au charbon sont plutôt destinés aux grilleurs en quête de braises et d’authenticité. Ceux-là même qui, le temps d’un week-end, veulent faire durer le plaisir et prendre le temps de peaufiner les détails, allumer le barbec’, en contrôler la température, apprécier les odeurs et le craquement de ses briquettes… Recommandé pour ceux qui disposent d’un jardin. Attention aux incendies, toujours se munir d’une ou deux bassines d’eau au cas où…
2. Les barbecues à gaz sont déstinés aux grilleurs « impatients » qui cherchent à se faire plaisir en cuisinant au quotidien de manière pratique, rapide et puissante.
3. Les barbecues électriques répondent aux besoins des utilisateurs en terrasses ou sur balcons ; ils sont gage de convivialité et de souplesse d’utilisation.

le barbecue infographieEt le couvercle ?
Georges Stephen, un Américain, a inventé en 1952 le barbecue boule à couvercle, c’est le premier à proposer une telle innovation. Ce couvercle n’est pas uniquement là pour protéger le foyer… il offre en réalité beaucoup plus d’avantages, notamment celui d’ouvrir la voie vers des modes de cuisson sans précédent. Cuire avec le couvercle fermé et les clapets d’aération ouverts, permet de contrôler le flux d’air ainsi que la circulation de la chaleur dans tout le barbecue. De quoi pouvoir à la fois maîtriser la température et éliminer tout risque de flambée imprévue.
Avec son couvercle de génie, la marque américaine Weber a transformé le barbecue en four à chaleur tournante, pour une cuisine facile et un résultat ultra savoureux.

Les tendances de l’été 2015
En matière de cuisine au barbecue, la tendance est bel et bien au « slow cooking ». Les puristes ne se contentent plus d’une simple côte de boeuf grillée ou de merguez grillées, ils revisitent avec passion les bons petits plats mijotés de nos grands-mères et redécouvrent leurs ustensiles de cuisine. Ils prennent le temps de choisir les meilleurs ingrédients et de les cuisiner à cuisson lente, à feu doux.
Autre tendance incontournable en 2015, le barbecue est nomade. Les amateurs de barbecue veulent l’emporter n’importe où, n’importe quand, conformément à la réglementation en vigueur, bien entendu. Les citadins passent de plus en plus de temps à l’extérieur et le barbecue baladeur correspond parfaitement à leurs envies de repas au grand air. Il faudra donc qu’il soit aussi compact…

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements : le grand Marché Bacalhau! et un dîner barbecue le lendemain sur le toit perché de la Friche.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.

Street Food festival, le bilan. Le SFF a fait le plein de festivaliers, de bons produits et de bonnes ondes sur l’esplanade de la Major, le week-end des 17, 18 et 19 juin à Marseille.  25 000 personnes sont venues goûter au meilleur des spécialités locales proposées par quelque 50 issus des quatre coins du département : 32 propositions culinaires sucrées ou salées, sourcées avec soin parmi les producteurs  locaux, 8 domaines viticoles, 7 brasseurs, 2 torréfacteurs. Le chef Pierre Reboul était également présent pour un cooking-show des plus étonnants et fidèle à son image, avec une cuisine singulière, énergique et généreuse.

Mazzia au 50 Best Les organisateurs du World’s 50 best restaurants ont annoncé ce 14 juin l’entrée du chef marseillais Alexandre Mazzia dans le fameux classement des 50 Best. C’est lors d’un repas servi ches Heston Blumenthal à Londres qu’AM a reçu le One to watch award, à savoir le trophée de « l’établissement à suivre ». Ces Oscars de la gastronomie sont décernés tous les ans par la revue britannique Restaurant qui a l’humilité de récompenser les meilleures tables du monde.