Carnet de cave

Beaujo nouveau, nos cinq bons plans de qualité à Marseille

vins primeursSoirée pour 100 happy few au Marriott
 Jeudi 17 novembre prochain, de 18h30 à 23h, l’hôtel dirigé par Loïc Lastapis organise une dégustation de beaujolais nouveau, accompagnée d’assiettes de fromages et de charcuteries, dans une ambiance assurée par DJ Amevicious. Cet événement sera réservé aux 100 premiers inscrits sur le lien Facebook suivant : https://www.facebook.com/events/556496534548243/

Philippe aussi sera de la partie
 “Mon week end préféré de l’année commencera le jeudi 17 novembre 2016, à 18h30” explique le jeune patron de Vino Forum. Evidemment, les habitués de la cave découvriront le fameux primeur ainsi que “deux cuvées qui ne donnent pas mal à la tête, signées Julien Merle et Sylvère Trichard. Pas d’intrants (genre levures), pas vomiteuses pour deux sous ; le bonheur !” promet le caviste. Comme chaque année, évidemment, les férus du beaujo nouveau se retrouveront autour d’un beaujolais blanc, du Moulin à vent, du Brouilly, du Saint Amour, “des vins de table hallucinants, des pièges ambulants liquides, des Ovnis… bref un peu de tout pour tous les goûts (plus de 10 cuvées en tout)”. Vous voilà prévenus.
Paf : 2,50 € le verre (19 cl). Possibilité d’acheter et consommer bouteille sur place. 
Vino Forum, 12, rue des Catalans, Marseille 7e arr. ; infos au 04 91 19 93 68.

Charly et Marcel dans la place
 Charles Assirlikian et Marcel Rei proposent une dégustation de leur fameuse saucisse de Marseille aux accents herbacés et provençaux pour accompagner la découverte du beauhjolais nouveau. Les deux amis nous donnent rendez-vous dans leur quartier historique, on s’y retrouve vers 20 heures ?
Place du maréchal Fayolle, quartier des Cinq Avenues, Marseille 4e arr. Infos aux  06 70 31 30 65 et 06 60 44 26 32.

Les membres adorent J.-P. Brun
 Cette cave imaginée par 4 copains a été inaugurée le 3 novembre dernier et, pour cette deuxième soirée beaujolais nouveau, ils n’ont pas voulu rater l’occasion de présenter leur dernier coup de coeur : le beaujo de Jean-Paul Brun (domaine des Terres dorées à Charnay), un  vigneron anti-conventionnel qui a beaucoup contribué au regain de qualité de la région du Beaujolais. Des vins que vous pourrez aussi déguster jusqu’au 19 novembre…
Les Membres, 1, rue de l’Abbaye, Marseille 7e arr.

Va  boire et voir du côté de la Loire…
 La Cave de Baille nous propose une escapade en pays de Loire, non de la Roche-sur-Yon, au domaine Saint-Nicolas drivé par le tonitruant Thierry Michon. ce vigneron ancré dans les fiefs vendéens viendra partager sa bonne humeur, son accordéon et ses petits canons. Et pour ceux que ça intéresse, il parlera de sa passion pour “l’agriculture biodynamique respectueuse des équilibres”. Au menu, dès 19h, huîtres, oeufs de poissons pochés marinés, porc noir de Bigorre signé Patrick Duler (grandiose), vacherin au vin blanc et ail gratiné au four, fromages et charcuteries de tradition. A découvrir ce soir-là, les cuvées  en blanc, les Clous et Soleil de Chine, en rouge, Reflets et le Poiré etc.
La Cave de Baille, 133, bd Baille, Marseille 5e arr. ; infos au 04 96 12 05 68.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.