Mes recettes

La bûche traditionnelle glacée au chocolat au lait

bûche traditionnellePréparation : 45 min / Cuisson : 25 min

Votre marché pour 6 personnes :
pour le biscuit, 80 g de farine ; 30 g de poudre d’amandes ; 3 œufs et 110g de sucre en poudre.
L’appareil : 50 g de chocolat noir ; 3 feuilles de gélatine ; 450 g de chocolat au lait en morceaux ; 45 cl de crème fleurette entière Elle & Vire ; 30 cl de crème Feurette légère Elle & Vire ; 10 g de beurre de Condé-sur-Vire doux (chez Elle & Vire) ; 30 g de pralines roses réduites en poudre et 5 cl de sirop de sucre (ou 1 cuillère à soupe de glucose) ; quelques perles de sucre coloré. Facultatif : une ou deux feuille(s) d’or alimentaire.

On y va :
on commence par le biscuit en préchauffant le four à 180°C (th. 6). Tamisez la farine et la poudre d’amandes. Fouettez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange triple de volume. Incorporez doucement le mélange farine/poudre d’amandes. Étalez l’appareil sur la plaque préalablement recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire 15 min. À la sortie du four, découpez deux bandes de 6 cm x 24 cm. Réservez.
Préparons ensuite l’appareil : faites fondre le chocolat noir au bain-marie. Mélangez et étalez-le sur la surface d’une feuille de rhodoïde. Réservez au frais. Faites tremper les feuilles de gélatine dans l’eau froide. Laissez fondre 300 g de chocolat au lait dans un récipient. Chauffez 45 cl de crème fleurette entière dans une casserole. Ajoutez les feuilles de gélatine essorées, mélangez, puis versez dans le récipient du chocolat au lait. Mélangez bien afin d’obtenir une crème lisse et brillante. Laissez refroidir.
Fouettez 15 cl de crème fleurette légère en chantilly et incorporez la à la crème chocolat. Beurrez une feuille de rhodoïde préalablement découpée au format 21 cm x 24 cm. Saupoudrez la surface de poudre de pralines roses. Positionnez la feuille dans le moule à bûche. Versez y la moitié de la crème chocolat. Placez dessus une bande de biscuit. Versez le reste de crème, puis recouvrez avec une deuxième bande de biscuit. Placez 3 heures au congélateur.
Chauffez 15 cl de crème fleurette légère dans une casserole. Ajoutez le sirop de sucre, versez 150 g de chocolat au lait et mélangez. Laissez tiédir 10 min. Démoulez la bûche, versez le nappage tiède dessus. Replacez au congélateur 15 min. Cassez la feuille de chocolat noir, disposez les morceaux de chocolat sur la bûche, un peu de poudre de pralines roses, des pétales de feuilles d’or et quelques perles de sucre colorées. Placez au congélateur. Sortez cette bûche traditionnelle 10 min avant la dégustation.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).