Vins rosés, vins d'été

Château Calissanne : le Clos Victoire rosé 2017, appétant, frais et élégant

clos VictoireLe château de Calissanne est une demeure seigneuriale ceinte par quelque 1200 hectares de végétation dont 110 ont été voués à la vigne et 60 à l’oléiculture. Ce sont Sophie Kessler-Matière et son fils Thomas qui poursuivent le travail entrepris par Philippe Kessler et perpétuent la mise en valeur du vignoble de Calissanne en AOC côteaux d’Aix avec les fameux Clos Victoire et Rocher Rouge. Au fil des ans, on sent cette famille prendre toujours plus possession de son domaine, prenant des libertés créatives de bon goût, élaborant des gammes à des tarifs convenables (à l’image du rosé Terres de Provence aux environs de 7,40€) jusqu’à la cuvée de prestige, le fameux Clos Victoire. Le millésime 2017 a été médaillé d’or au dernier concours général agricole, ça tombe bien, c’est celui qu’on comptait boire cet été. Avec des rendements limités à 40 hectolitres par hectares (soit 5333 bouteilles de 75 cl), les jus jouissent d’une belle concentration ; composé de syrah à 90% et de grenache, ce rosé de saignée laisse admirer une appétante robe framboise révélant en bouche un croquant sur des notes de fruits rouges (framboise, groseille et fraise des bois). L’acidité très maîtrisée conférant au Clos Victoire une belle fraîcheur, on soulignera aussi sa longueur en bouche sur des notes de pamplemousse et d’écorces blanches d’agrumes. Sa robe soutenue en fait un rosé de gastronomie qui remplacera avantageusement un rouge léger et très jeune, un compagnon parfait pour la cuisine asiatique, antillaise, des viandes grasses comme l’agneau en brochettes ou une souris confite. Servir à 8-10°C.

Château Calissanne, la Jasso de Calissanne, RD 10, 13680 Lançon-Provence ; infos au 04 90 42 50 23. Clos Victoire rosé 2017, tarif : 16,30€ les 75 cl.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)