Vins rosés, vins d'été

Château Calissanne : le Clos Victoire rosé 2017, appétant, frais et élégant

clos VictoireLe château de Calissanne est une demeure seigneuriale ceinte par quelque 1200 hectares de végétation dont 110 ont été voués à la vigne et 60 à l’oléiculture. Ce sont Sophie Kessler-Matière et son fils Thomas qui poursuivent le travail entrepris par Philippe Kessler et perpétuent la mise en valeur du vignoble de Calissanne en AOC côteaux d’Aix avec les fameux Clos Victoire et Rocher Rouge. Au fil des ans, on sent cette famille prendre toujours plus possession de son domaine, prenant des libertés créatives de bon goût, élaborant des gammes à des tarifs convenables (à l’image du rosé Terres de Provence aux environs de 7,40€) jusqu’à la cuvée de prestige, le fameux Clos Victoire. Le millésime 2017 a été médaillé d’or au dernier concours général agricole, ça tombe bien, c’est celui qu’on comptait boire cet été. Avec des rendements limités à 40 hectolitres par hectares (soit 5333 bouteilles de 75 cl), les jus jouissent d’une belle concentration ; composé de syrah à 90% et de grenache, ce rosé de saignée laisse admirer une appétante robe framboise révélant en bouche un croquant sur des notes de fruits rouges (framboise, groseille et fraise des bois). L’acidité très maîtrisée conférant au Clos Victoire une belle fraîcheur, on soulignera aussi sa longueur en bouche sur des notes de pamplemousse et d’écorces blanches d’agrumes. Sa robe soutenue en fait un rosé de gastronomie qui remplacera avantageusement un rouge léger et très jeune, un compagnon parfait pour la cuisine asiatique, antillaise, des viandes grasses comme l’agneau en brochettes ou une souris confite. Servir à 8-10°C.

Château Calissanne, la Jasso de Calissanne, RD 10, 13680 Lançon-Provence ; infos au 04 90 42 50 23. Clos Victoire rosé 2017, tarif : 16,30€ les 75 cl.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

Concerts à la Mirande L’hôtel avignonnais accueille des concerts de musique classique avec des musiciens, habitués à se produire dans les plus grandes salles de concert. Une coupe de champagne est servie à l’entracte et, pour ceux qui le désirent, la soirée se prolonge autour d’un dîner au restaurant de La Mirande. Le prochain concert aura lieu le vendredi 18 janvier à 20h : Bach, Suite pour violoncelle ; Schulhoff, Duo pour violon et violoncelle ; Mieczysław Weinberg, Suite n°1 pour violoncelle avec Philippe Graffin (violon), Raphaël Wallfisch (violoncelle).
Mercredi 13 février, 20h, Mozart « A vous dirais-je, Maman » KV 265 ; Korngold , « Much ado about nothing », violon et piano ; Ysaye, sonate pour violon seul, opus posthume ; Schedrin, Three funny pieces pour trio avec piano Schnittke, quintette avec piano. Les artistes conviés ce soir-là : Philippe Graffin (violon), Erik Sluys (violon), Pierre-Henri Xuereb (alto), Jeroen Reuling (violoncelle), Katsura Mizumoto (piano).
Concert seul avec une coupe de champagne à l’entracte : 40 € ; concert suivi de dîner : 150 €.
À 16 heures, concert suivi d’un thé et pâtisserie au salon de thé : 40 €. Infos au 04 90 14 20.

3e festival truffes et vins Rhonéa Les samedis 19 janvier, 9 et 23 février seront dédiés à la truffe noire sous toutes ses formes. Au programme : cavage dans les truffières partenaires de la cave, découverte du marché aux truffes de Richerenches, l’un des plus importants marché d’Europe, et déjeuner gastronomique « tout à la truffe » accompagné d’une dégustation des cuvées au Dolium, le restaurant de la cave coopérative de Beaumes-de-Venise. Sur réservation, places limitées : 100 € / personne (visite du marché, cavage, dégustation et repas truffes compris). Infos auprès de Marine au  04 9012 41 15.