Vins rosés, vins d'été

Le rosé 2017 cuvée de la Commanderie de Peyrassol est un grand classique

PeyrassolPhilippe Austruy aime le vin… et les domaines. Homme de passion à l’oeil affûté, il dirige aujourd’hui 4 propriétés, acquises en 15 ans, sur des terroirs mythiques, de la Toscane au Médoc, en passant par le Haut-Duro au Portugal et la commanderie templière de Peyrassol, en Provence varoise. Cette commanderie aurait été fondée au coeur du Moyen-Age, en 1204, et des livres de comptes datés de 1256, pieusement conservés aux archives de la ville de Marseille, assurent que 44 milleroles (soit 28 000 litres) de “bon vin franc” ont été récoltés cette année-là. C’est dire si le vin est indissociable de Peyrassol. La propriété couvre 850 hectares dont 92 ha pour les seules vignes plantées sur les contreforts du massif des Maures, qui les protège de l’humidité des embruns marins. Etés chauds et secs, hivers froids, les restanques s’échelonnent jusqu’à 330 mètres d’altitude.

Rouge, blanc, rosé, Peyrassol travaille en 3 couleurs et 10 cépages parmi les plus fameux qu’autorise l’appellation des côtes-de-Provence ; ce rosé, cuvée de la Commanderie millésime 2017, est élaboré à partir de syrah, grenache, cinsault et une pointe de mourvèdre vendangés de nuit pour en conserver toute la fraîcheur. Rosé vedette de ce que la Provence produit de plus classique, ce vin au nez gourmand de framboises et mûres sauvages prépare une attaque tout en fraîcheur et vivacité. La bouche donne à croquer quelque fraise acidulée sur une finale minérale. On servira ce rosé à 10-11°C lors d’un apéritif accompagné de verrines de taboulé, des bouchées charcutières voire des pizzas aux anchois. A table, ce vin de bonne compagnie fait merveille sur des saint-jacques juste snackées, des tartares de saumon ou de daurade, des viandes d’agneau ou de boeuf grillé aux herbes de Provence. Un fraisier, un framboisier lui permettront de séduire jusqu’au café.

Commanderie de Peyrassol, RN 7, 83340 Flassans-sur-Issole. Infos au 04 94 69 71 02. Cuvée de la Commanderie, rosé 2017, tarif : 11,15 € les 75 cl.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter