Vins rosés, vins d'été

Château du Galoupet 2018, ton rosé au milieu des palmiers

Château du Galoupet

La liste des 18 crus classés : château Minuty, château Sainte-Roseline, domaine de la Source Sainte-Marguerite (devenu château Sainte-Marguerite), domaine de la Clapière, domaine de l’Aumérade, clos Cibonne, domaine de Rimaurescq, domaine de Castel Roubine (devenu château Roubine), château du Galoupet, château de Saint-Martin, château de Saint-Maur, clos Mireille, château de Selle, château de Brégançon, domaine de Mauvanne, domaine de la Croix, domaine du Jas d’Esclans et domaine du Noyer.
Le château de Galoupet appartient au petit club des crus classés de Provence ; un titre qui, au-delà de l’honneur, oblige le vigneron et suggère, pour l’amateur, un niveau et un degré de qualité hors pair. Ce classement date de 1977 où, passant outre la colère des propriétaires bordelais, le ministère de l’Agriculture distinguait 23 exploitations sur les 300 appartenant, à l’époque, aux côtes de Provence. Aux origines, ce classement découlait d’une antériorité historique et ne faisait aucun cas des critères qualitatifs entraînant polémiques, débats et contestations. Les années sont passées et cinq domaines ont tiré le rideau. Il en reste dix-huit désormais et quatorze d’entre-eux se sont réunis en 2000 pour promouvoir et défendre leur titre. En 2008, la Revue du vin de France s’était amusée à goûter à l’aveugle plusieurs millésimes de chaque domaine en différentes couleurs et il apparaissait que le château de Galoupet, classé en 1955, méritait toujours cette distinction… Voilà pourquoi parler de château Galoupet apparaît comme une évidence.

Le rosé 2018 du domaine est le fruit d’un assemblage de grenache (40%) et cinsault (40%), rolle, syrah, tibouren et mourvèdre (5%). Ce vin rosé de gourmet à la robe rose saumoné offre un nez de fleurs blanches et d’agrumes. Vin frais et élégant, sa bouche est délicate sur des arômes de fruits rouges (framboise et groseille). Une tension en finale rappelle sa fraîcheur et sa vivacité. On le servira à l’apéritif et pour escorter des viandes blanches (poulet et volailles à la broche), des poissons à forte personnalité comme des rougets grillés et/ou en sauce tomate, un plateau de coquillages (moules, praires, coques, tellines persillade) et des crustacés (langouste à la braise ).

Château du Galoupet, 83250 La Londe-les-Maures ; infos au 04 94 66 40 07 ; rosé 2018, la bouteille de 75 cl, tarif départ cave : 15,45 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Fondue Rhonéa à l’Eloge La saison de la fondue est officiellement ouverte ; le dimanche 24 novembre le restaurant l’Eloge servira une fondue préparée par Nathalie Montiel de la fromagerie du Marché Gare à Pernes-les-Fontaines et des meilleures cuvées Rhonéa. Tarifs : 18, 34 et 42 €. Infos auprès de Marine au 04 90 12 41 15.

 

Marché aux vins Vacqueyras – Beaumes-de-Venise Les samedi 30 novembre et dimanche 1er  décembre, 30 vignerons de Vacqueyras et Beaumes -de-Venise, organisent leur traditionnel marché aux vins en trois couleurs. A déguster également, les fameux muscats de Beaumes-de-Venise et les produits du terroir. Un espace restauration et un bar à vins seront aménagés. Ateliers d’accords mets et vins prévus le 30 novembre à 15 heures (mets et fromages). Le 1er, on parlera des accords chocolat, pâtisserie et vin à 14h30.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.