Vins rosés, vins d'été

Château du Galoupet 2018, ton rosé au milieu des palmiers

Château du Galoupet

La liste des 18 crus classés : château Minuty, château Sainte-Roseline, domaine de la Source Sainte-Marguerite (devenu château Sainte-Marguerite), domaine de la Clapière, domaine de l’Aumérade, clos Cibonne, domaine de Rimaurescq, domaine de Castel Roubine (devenu château Roubine), château du Galoupet, château de Saint-Martin, château de Saint-Maur, clos Mireille, château de Selle, château de Brégançon, domaine de Mauvanne, domaine de la Croix, domaine du Jas d’Esclans et domaine du Noyer.
Le château de Galoupet appartient au petit club des crus classés de Provence ; un titre qui, au-delà de l’honneur, oblige le vigneron et suggère, pour l’amateur, un niveau et un degré de qualité hors pair. Ce classement date de 1977 où, passant outre la colère des propriétaires bordelais, le ministère de l’Agriculture distinguait 23 exploitations sur les 300 appartenant, à l’époque, aux côtes de Provence. Aux origines, ce classement découlait d’une antériorité historique et ne faisait aucun cas des critères qualitatifs entraînant polémiques, débats et contestations. Les années sont passées et cinq domaines ont tiré le rideau. Il en reste dix-huit désormais et quatorze d’entre-eux se sont réunis en 2000 pour promouvoir et défendre leur titre. En 2008, la Revue du vin de France s’était amusée à goûter à l’aveugle plusieurs millésimes de chaque domaine en différentes couleurs et il apparaissait que le château de Galoupet, classé en 1955, méritait toujours cette distinction… Voilà pourquoi parler de château Galoupet apparaît comme une évidence.

Le rosé 2018 du domaine est le fruit d’un assemblage de grenache (40%) et cinsault (40%), rolle, syrah, tibouren et mourvèdre (5%). Ce vin rosé de gourmet à la robe rose saumoné offre un nez de fleurs blanches et d’agrumes. Vin frais et élégant, sa bouche est délicate sur des arômes de fruits rouges (framboise et groseille). Une tension en finale rappelle sa fraîcheur et sa vivacité. On le servira à l’apéritif et pour escorter des viandes blanches (poulet et volailles à la broche), des poissons à forte personnalité comme des rougets grillés et/ou en sauce tomate, un plateau de coquillages (moules, praires, coques, tellines persillade) et des crustacés (langouste à la braise ).

Château du Galoupet, 83250 La Londe-les-Maures ; infos au 04 94 66 40 07 ; rosé 2018, la bouteille de 75 cl, tarif départ cave : 15,45 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.