Vins rosés, vins d'été

Mas de Cadenet : le rosé 2018, un classieux minéral

Difficile de dissocier les Negrel du Mas de Cadenet ; propriétaire de cette terre depuis 1813, cette famille peut se targuer d’être, sinon la plus ancienne, au moins l’une des plus anciennes dynasties vigneronnes de Provence. Le vignoble couvre 50 hectares plantés de syrah, grenache, cinsault, cabernet-sauvignon et rolle dont l’écrasante majorité est en AOP sainte-victoire, la portion congrue étant dévolue aux côtes de Provence. Il y a peu, l’achat, auprès d’un lointain cousin, de quelque 15 hectares a permis de reconstituer le domaine, dans sa physionomie première, lors de l’achat par les aïeux à l’orée du XIXe siècle. La septième génération boucle la boucle, la saga familiale se poursuit.

mas de cadenet

Guy Négrel assisté de ses enfants, Maud et Matthieu, produit du rosé à 60%, le rouge (30%) et le blanc sont réduits à la portion congrue. Proximité de la Sainte-Victoire oblige, les 50 hectares de la propriété génèrent des vins à l’étonnante minéralité ; les bas rendements (45 hectolitres par hectare) contribuent à offrir des vins rosés de belle tenue et délicats. Ce côtes de Provence-sainte-victoire 2018 est harmonieusement composé de grenache et cinsault (45%) et de syrah. Ce 2018 se distingue par sa robe très pâle et sa fraîcheur, portée par une minéralité et une tension persistantes en finale. On aime ses notes de fruits rouges et son croquant qui en font l’hôte idéal de tous les menus typiques et gastronomiques. On le servira à 12°C avec un égal bonheur à l’apéritif ou en accompagnement d’une ratatouille, de petits farcis, de pâtes au pistou ou d’aubergines parmesane. Plus audacieusement, vous l’associerez avec un couscous de légumes voire des sashimi pour peu que vous évitiez les excès de sauce soja…

Mas de Cadenet, 13530 Trets ; infos au 04 42 29 21 59. Rosé 2018 éponyme, 75 cl, tarif : 14 € départ cave.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)