Carnet de cave

Château prince Pierre Napoléon Bonaparte, TLM et Clos Milan à déboucher cet été

Deux rouges, un blanc et un rosé. Voici le quarté gagnant du caviste Romain Larrieu qui propose une sélection de bonnes bouteilles dont deux nouveautés à découvrir lors de nos prochains repas entre copains. Romain ouvre son carnet de dégustation, nous fait découvrir le tout nouveau château prince Pierre Napoléon Bonaparte en Corse, et partage ses commentaires…

Château prince Pierre Napoléon Bonaparte
Château prince Pierre Napoléon Bonaparte. Le château de Torre Mozza a été érigé entre 1852 et 1854 à la demande du prince Pierre-Napoléon Bonaparte sur les terres du village de Calenzana, en Corse. La propriété voisine de la réserve naturelle de Scandola est restée dans la famille jusqu’en 1925 où la princesse Marie a décidé de s’en séparer. Après de nombreuses vicissitudes et aléas, la propriété a été rachetée en 2018 par les frères Grisoli, hommes d’affaires corses et marseillais, qui, outre la création d’un vignoble n’excluent pas, un jour, de rénover le château.
Le rosé 2020. “A base de sciaccarellu majoritaire pour le côté vineux et dense, ce vin en appelle aussi au cinsault et au vermentino pour la fraîcheur. Il s’agit d’un joli rosé de table, gastronomique, avec une jolie mâche, explosif et tout en fraîcheur. On l’accompagnera de plats typiques du pourtour méditerranéen, des rougets grillés, un tartare de veau, un vitello tonnato. Une certification Demeter devrait arriver en 2022 pour ce vin déjà labellisé agriculture biologique”. Château prince Pierre Napoléon Bonaparte
Aux environs de 19,99 € la bouteille de 75 cl.
Le blanc 2020. “C’est un vin d’apéritif qui aiguisera les appétits et qui accompagnera ensuite votre repas. Ce monocépage vermentino a été élevé en cuves ovoïdes de béton afin de conserver sa minéralité et sa salinité. Un vin blanc  très tendu aux notes de cédrat et d’agrumes méditerranéens. On l’accompagnera de denti pêché au large de la Corse, de daurades au four, de tomates et aubergines grillées ou à la parmesane. Un futur très grand blanc corse à la fraîcheur surprenante”.
Aux environs de 22/24 € la bouteille de 75 cl. Château prince Pierre Napoléon Bonaparte

Clos Milan rouge 2018. “On connaît Henri Milan car il fut le pionnier des vins nature en Provence. Son fils, Théophile, et sa belle-fille, Nathalie, sommelière, l’ont rejoint au domaine de Saint-Rémy-de-Provence et tous ensemble, ils ont beaucoup travaillé pour rendre les vins faciles à boire dans leur prime jeunesse. Ce rouge est une ode aux grenaches vieilles vignes et syrah (minoritaire). Cette cuvée de 4 460 bouteilles, c’est un peu le vin d’origine du domaine, il a fait l’objet d’un an d’élevage en vieilles barriques parce que le bois arrondit les tanins et oxygène peu ou prou le vin. C’est, selon moi, l’un des plus beaux rouges de Provence que j’ai dégustés ces derniers temps”.
Aux environs de 35 € la bouteille de 75 cl.

Dupéré-Barberra, rouge TLM 2018. “Nous sommes en présence d’une petite structure de négoce façon ‘haute couture’ qui exerce son talent sur les vins de Provence de la côte varoise ainsi que dans la vallée rhodanienne. Ce TLM, pour très longue macération, est issu d’un assemblage majoritaire syrah avec le cabernet-sauvignon qui donne des vins explosifs, denses, gourmands et juteux. Ce millésime est très rafraîchissant et assumera son caractère sudiste sur une côte de boeuf au barbecue ou des côtelettes d’agneau grillées aux herbes de Provence”.
Aux environs de 35 € la bouteille de 75 cl.

Sélection à retrouver chez Romain Larrieu, caviste chez Auchan Gourmand, centre commercial Prado Shopping, 41, boulevard Michelet, Marseille 8e arr. Infos au 04 91 09 44 00.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.