Carnet de cave

Avec Romain Larrieu, quelques bonnes bouteilles pour trinquer à la rentrée

Romain LarrieuA peine revient-on des plages que la saison des foires aux vins pointe le bout de son tire-bouchon dans les rayons des grandes surfaces et chez les cavistes. Dans la jungle des étiquettes, appellations et dénominations, pas facile de s’y retrouver. La bonne option, se rapprocher d’un sommelier ou d’un caviste qui vous expliquera à trier le bon grain de l’ivraie. “Tous les samedis, dès 10h30-11 heures, j’organise des dégustations en trois couleurs à la cave, explique Romain Larrieu. A titre d’exemple, aujourd’hui, je propose de découvrir un Vaccelli rosé 2016, un Vignerons parisiens blanc 2016 et un clos d’Alzeto rouge 2016 également. Et pour accompagner tout ça, il y a toujours des planches de charcuteries et fromages  pour respecter les accords”. Le caviste-sommelier de 31 ans qui exerce au sein du Auchan gourmand Prado depuis son ouverture voilà plus d’un an veut “faire le job, découvrir les vins, partager les découvertes” et la philosophie qu’il partage avec tous ses autres confrères cavistes. “Ma sélection est à 70% bio et biodynamique avec une centaine de références en corse, assure-t-il en balayant du regard ses étagères. J’ai beaucoup de petits trésors cachés, je manque de place, il ne faut pas hésiter à me demander !”
Romain Larrieu bichonne ses clients et, outre les rendez-vous dégustation libre du samedi, il organise un jeudi soir par mois des rencontres entre un vigneron et ses clients, “j’invite aussi des brasseries car la bière plaît de plus en plus, analyse ce fils de l’Estaque. Ces soirs-là, je propose d’accompagner chaque vin d’un plat traiteur, on sert dans des verres Riedel et j’aime bien cultiver l’esprit club avec des liens amicaux tissés au fil des mois”.

La saison des foires aux vins est là (du 24 septembre au 8 octobre chez Auchan) et le caviste fourbit ses arguments : un château Grand Boise (rouge 2016) qui passera de 16,80 € à 13 €, de grands bourgognes avec des remises de 10 à 15 € comme ce volnay de Louis Jadot (rouge 2014) affiché à 36 €. A voir…

Les boosters de la rentrée

Ce n’est pas parce que votre N+1 vous harcèle sur le powerpoint de présentation qui devait être fini hier qu’il faut sombrer dans le Prozac. Au contraire, Romain Larrieu vous donne 3 occasions de renouer avec la bonne humeur.
On prolonge l’été : un rosé 2018 du château Grand Boise (côtes de provence, sainte-victoire) en biodynamie. “C’est, selon moi, le plus beau rosé que j’ai goûté cette année, c’est de la bombe ! A boire avec sa/son chéri au soleil couchant dans les calanques”.
On fête la rentrée : le Versus blanc, un cévennes 2015 chez GR vins. “Un chardonnay sur les contreforts des Cévennes; un vin très frais, très fin et très élégant. Une belle méinéralité ciselée. A boire avec ses potes de travail en afterwork”.
On soigne sa déprime : UNU du domaine Vaccelli, ajaccio en rouge 2016. “C’est le plus bourguignon des vins corses, ça tord le cou aux idées reçues sur les vins insulaires. Un millésime tout en finesse et délicatesse à base de nielluccio, de grenache et de sciaccarello, pour moi c’est le romanée-conti de la Corse à réserver aux gens qu’on apprécie le plus au monde”.

Auchan gourmand, centre commercial Prado, boulevard Michelet Marseille 8e arr.
Inscription à la newsletter de Romain Larrieu rlarrieu@franchise.auchan.fr

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre