Carnet de cave

Château Salettes rouge 2013, pour les fanas de bandols

chateau saletteL’automne est la saison de la chasse, des retours de promenades en forêt et des couleurs rougeoyantes dans le vignoble qui réchauffent un air glacé par le souffle du mistral qui dégage le ciel. C’est aussi la saison du vin rouge et des bandols plus particulièrement. Pourquoi ? Parce que les vins de cette appellation aiment les daubes de sanglier, les faisans, les plats giboyeux… En un mot : les plats structurés, avec du caractère, des recettes ancrées dans la terre. Et quel meilleur cépage que le mourvèdre, présent au moins à 50% dans tous les assemblages de l’AOC, pour répondre à une si belle nature morte ? Outre les stars du coin, Pibarnon, Pradeaux, Frégate, Bégude, Bunan, Suffrène, il y a ce château Salettes “Expression du terroir” rouge 2013 qui mérite toute votre attention.

La propriété couvre 37 hectares d’un seul tenant situés en bordure de Méditerranée, entre Toulon et Marseille à 3km de la plage des Lecques. Les vignes étagées en restanques sont à l’abri des gelées hivernales et exposées sud. Ce 2013 est un assemblage de mourvèdre (85%), grenache (10%) et cinsault. Les vignes sont âgées de 25 à 50 ans et les raisins sont ramassés à la main. Les adeptes de biodynamie seront à la fête bien que le domaine ne revendique pas cette méthode culturale. Comme tous les bandols, ce millésime très équilibré présente une robe profonde d’un grenat intense. Son nez, complexe, développe des arômes de fruits noirs comme la mûre et le cassis, soutenu par des notes épicées et empyreumatiques (fumées, torréfiées). En bouche le château Salettes rouge 2013 dévoile une attaque franche et nette. Les tanins sont encore bien présents mais intégrés et le gras prédomine. La finale longue sur les notes de poivre blanc et de menthol en fait le compagnon idéal d’un lièvre à la royale ou d’une daube.

Château Salettes, 913, chemin Salettes, 83740 La Cadière d’Azur ; 04 94 90 06 06. Le rouge 2013 est en vente au prix moyen de 19 € TTC.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter