Carnet de cave

Château Malherbe, derrière le noir un grand rouge

MALHERBE-12-ROUGEDans le Var, à quelques encablures du fort de Brégançon, la route qui serpente au milieu des chênes lièges et de la garrigue conduit à ce domaine familial de quelque 25 hectares. L’ancienne ferme qui dépendait de la citadelle est devenue propriété de Louis Ferrari en 1935, elle n’a jamais quitté la famille depuis. Aujourd’hui, son arrière-petit-fils, Sébastien, cultive les 20 hectares de vignoble affichant un âge moyen de 45 ans, avec un louable souci d’excellence.

Conformément à la tradition provençale, la couleur majoritaire ici reste le rouge qui profite, sur la pointe la plus méridionale du Massif des Maures, le cap Bénat, de conditions climatiques idéales. Pour ce Malherbe rouge 2012, les raisins ont été vendangés à la main ; l’assemblage de syrah et grenache à parts égales (35%), et de mourvèdre (30%), génère un vin au nez méridional mûr et fondu, de pruneau cuit, d’épices douces et de fruits rouges.

A la dégustation, le mourvèdre apporte de la robustesse et la bouche charnue annonce des tanins présents sans être agressifs. Des notes fruitées de fruits rouges (myrtilles, cassis, groseilles) précèdent les épices. La note finale très minérale, rustique et savoureuse, apporte la touche délicate de ce côtes de Provence. Je vous conseille de carafer ce vin 30 à 40 minutes avant dégustation, il accompagnera des viandes régionales de caractère (agneau de Sisteron, taureau de Camargue), un canard à la braise, des ragoûts et gibiers.

Château Malherbe, 1, route du Bout du Monde, 83230 Bormes-les-Mimosas ;
infos auprès de Sébastien Ferrari au 04 94 64 80 11. Château Malherbe rouge 2012, 30 € environ.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Notez-le

La Grande tournée MPG poursuit son parcours dans les Bouches-du-Rhône dans plus de 40 villes et villages. Son but ? Promouvoir les produits de l’artisanat local, les spécialités de l’agriculture et de l’élevage, les échanges avec les cuisiniers de chaque terroir. De 9 heures à 13 heures, venez vous attabler, déguster, boire et jouer pour gagner des Pass resto d’une valeur de 50 euros. Rendez-vous le samedi 24 octobre à Saint-Rémy-de-Provence, le dimanche 25 octobre à Fuveau, le 31 octobre à Mollégès et le dimanche 1er novembre à Châteaurenard. Vous aurez également la possibilité de rencontrer l’équipe du Grand Pastis lors de chacun de ces événements.

Bandol à table revient pour sa 2e édition. Le rendez-vous gourmand animera le village les 23, 24 et 25 octobre. Le principe est simple : 1 produit, 1 producteur et 1 recette. vous pourrez venir déguster dans chacun des restaurants participant à la fête, une création gourmande, locale et de saison, élaborée spécialement pour l’occasion, et selon la sensibilité et l’inspiration des chefs. Un vigneron sera présent dans chacun des restaurants participants pour vous proposer des accords mets et vins et ainsi vous faire découvrir l’étendue du terroir et les spécificités des vins de Bandol. Pour que vous puissiez profiter de ce rendez-vous dans toute sa splendeur, pour chaque achat ou consommation effectué, votre stationnement au parking du Casino vous sera offert sous forme de ticket remis par l’artisan ou le restaurateur. Enfin, un tirage au sort sera organisé avec un repas pour 2 offert. L’opportunité de revenir essayer d’autres recettes et surtout de prolonger le plaisir ! Et pour que la fête soit totale, les commerçants offriront des réductions, cadeaux et autres avantages. Les infos mises à jour c’est ici.