Carnet de cave

La syrah, le Luberon et une sélection de 3 flacons

Vacances d’été, d’automne, de Noël ou de Pâques, il y a toujours une bonne raison pour arpenter les routes du Luberon. Les vignobles qui couvrent ce massif du Vaucluse sont cultivés depuis l’Antiquité et, la syrah, cépage qui s’appelle également Sirac, Candives, Shiraz, Serine ou Sérène ailleurs dans le monde, y trouve toute sa place. Ce cépage noir qui propose des vins rouges d’une couleur soutenue se révèle d’une belle complexité aromatique, les vins issus de la syrah alliant des arômes d’épices, de mûres, de myrtille ou de violette. Dans la jungle des domaines, cuvées et millésimes, le Grand Pastis vous propose ses 3 coups de coeur de l’automne…

Château de Clapier, Soprano 2012
Un assemblage de 55% syrah, 25% grenache et 20% de pinot noir (unique en AOP Luberon). Paroles d’experts : une robe soutenue avec une belle concentration. Un nez riche et ouvert de fruits rouges et noirs mûrs avec des touches d’épices et de vanille. Une bouche dense et fruitée avec des tanins épicés, une finale grillée. Et avec ça, on mange quoi ? À boire avec un filet de boeuf Rossini et sa garniture de légumes anciens ou une épaule d’agneau aux herbes et des fromages affinés.
C’est cher ? 10 € la bouteille départ cave. C’est où ? Château de Clapier, RN 96, 84210 Mirabeau ; 04 90 77 01 03.

Domaine Amédée, les Hautes Sentes – 2013
Un assemblage de 80% syrah et de grenache noir. Paroles d’experts : robe présentant une couleur rouge rubis ; un nez LES HAUTES SENTES ROUGEjeune s’ouvrant sur des fruits frais et une attaque suave en bouche ; ce vin présente une matière enrobée où l’on retrouve les arômes de fruits frais ainsi qu’une pointe de liqueur de cassis. Finale nette et fraîche. Et avec ça, on mange quoi ? À boire avec une brochette d’agneau et des aubergines poêlées. Il accompagnera aussi très bien des fromages. C’est cher ? 5 € la bouteille départ cave. C’est où ? Domaine de Marrenon, rue Amédée-Giniès à La Tour d’Aigues, 84210 Pertuis ; 04 90 07 40 65.

Puy des Arts, Dépendance 2010
Un assemblage de 90% syrah et 10 % de grenache. Paroles d’experts : une robe pourpre et rubis profond. Un nez Dependancede bourgeon de cassis, de poivre et d’épices. En bouche, ce vin laisse deviner des petits fruits rouges typique de la syrah, des notes d’épices, de réglisse, de griotte. Un vin tout en élégance fraîche, présentant des tanins fins. Et avec ça, on mange quoi ? À boire avec des volailles rustiques comme une pintade rôtie, des calamars en daube, des pennes à l’encre de seiche ou une côte de boeuf grillée. C’est cher ? 15 € la bouteille départ cave. C’est où ? Domaine Théric, Les Bessières, 84240 Ansouis ; 04 90 09 81 76.

 

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter