Magazine

Châteauform’ Longchamp, le nouveau spot (très) haut de gamme pour séminaires d’entreprises

Châteauform' Longchamp

C’est assurément l’une des adresses parmi les plus privées et confidentielles de la ville. Pas de place ici pour le grand public, seules les entreprises et leur personnel, notamment leurs cadres, y ont droit de cité en mode calme et feutré. Sur un boulevard Longchamp décidément en pleine reconquête, la rénovation de ces trois hôtels particuliers a pris 18 mois. Un exploit de rapidité à la vue de ce magnifique ensemble de 3000 mètres carrés, aujourd’hui fusionné, que ses responsables présentent comme « maison d’hôtes du séminaire ». La marque Chateauform’, à laquelle appartient le 44, boulevard Longchamp, née en 1996, propose aux entreprises d’organiser leurs séminaires ;  tout y est pensé pour leur faciliter la vie et faire de cette « expérience », un moment inoubliable et confortable. Châteauform’ Longchamp

Châteauform’ Marseille-Longchamp a été pensé par ses instigateurs comme un lieu de vie propice à l’échange, à la créativité et à la prise de décision. Les espaces de travail sont aménagés en 10 salles de travail multi formats de 20 à 85 m2 dotés de tous les équipements de dernière génération : paper boards numeriques, écrans videos, connexions web etc. Un étage est également privatisable comprenant 2 salles de travail et un espace cocktail avec une vue sur le jardin  privé. Cerise sur le gâteau : le concept propose à ses hôtes du boulevard Longchamp de séjourner sur place dans l’une de ses 51 chambres aux ambiances différentes.

Décors somptueux
Longtemps propriété d’une lignée de
riches industriels, dont les Fournier-Ferrier (savons, huiles, bougies Le Chat), cet hôtel particulier a fait l’objet d’une exceptionnelle rénovation et remise en valeur ; il se distingue par ses salons parquetés aux plafonds ouvragés et ses verrières d’époque. Pour favoriser les échanges pendant les moments informels, la maison mêle donc orientalisme des époques Empire et Art Déco avec des motifs géométriques, des bois exotiques, un hall majestueux en polychromie de marbres, et du mobilier de style néo-classique mais de facture contemporaine.

Châteauform' Longchamp
« Créer et faire vivre des lieux entièrement dédiés aux réunions et séminaires d’entreprise travail et détente se mélangent en harmonie pour se donner le temps de la réflexion »
Tout comme l’accès aux espaces de travail est privé, la fréquentation du restaurant reste l’apanage des entreprises locataires. En cuisine, Grégory Cabaz, chef trentenaire aux influences martiniquaises et libanaises, propose une formule buffet au déjeuner et un menu unique le soir, servi à l’assiette en mode restaurant. Le buffet permet de manger rapidement et évite des temps d’attente entre la commande et le service, un mode de restauration plébiscité par les hôtes. La formule étant réservée à l’accueil des entreprises, le Châteauform’ Longchamp ouvre ses portes exclusivement du lundi au vendredi. Les « talents », nom donné au personnel, profitent donc de leur wek-end, un cas de figure rare et très recherché dans les métiers de l’hôtellerie et restauration.

Le Châteauform’ Longchamp propose, outre ses espaces de travail, des espaces de détente destinés à nourrir la réflexion comme le billard qui a été déménagé du château de Guermantes, cher à Marcel Proust. Un hammam, des tatamis de repos baignés de « radiations » d’ondes positives émanant d’un mur de blocs de sel, une table de ping-pong et un accès, quasiment partout, à des viennoiseries, gâteaux secs, bonbons, cafés et boissons diverses surlignent le souci apporté au confort des hôtes.
Marseille dispose désormais d’une adresse figurant dans ce réseau de 61 maisons, châteaux et bastides, disséminés en France bien sûr, mais également en Espagne, Italie, Allemagne, Belgique, Suisse et Pays-Bas.

Châteauform’ Longchamp, 44, boulevard Longchamp, Marseille 1er. Infos et contacts ici.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler.
Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone,
83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.