Magazine

Châteauform’ Longchamp, le nouveau spot (très) haut de gamme pour séminaires d’entreprises

Châteauform' Longchamp

C’est assurément l’une des adresses parmi les plus privées et confidentielles de la ville. Pas de place ici pour le grand public, seules les entreprises et leur personnel, notamment leurs cadres, y ont droit de cité en mode calme et feutré. Sur un boulevard Longchamp décidément en pleine reconquête, la rénovation de ces trois hôtels particuliers a pris 18 mois. Un exploit de rapidité à la vue de ce magnifique ensemble de 3000 mètres carrés, aujourd’hui fusionné, que ses responsables présentent comme « maison d’hôtes du séminaire ». La marque Chateauform’, à laquelle appartient le 44, boulevard Longchamp, née en 1996, propose aux entreprises d’organiser leurs séminaires ;  tout y est pensé pour leur faciliter la vie et faire de cette « expérience », un moment inoubliable et confortable. Châteauform’ Longchamp

Châteauform’ Marseille-Longchamp a été pensé par ses instigateurs comme un lieu de vie propice à l’échange, à la créativité et à la prise de décision. Les espaces de travail sont aménagés en 10 salles de travail multi formats de 20 à 85 m2 dotés de tous les équipements de dernière génération : paper boards numeriques, écrans videos, connexions web etc. Un étage est également privatisable comprenant 2 salles de travail et un espace cocktail avec une vue sur le jardin  privé. Cerise sur le gâteau : le concept propose à ses hôtes du boulevard Longchamp de séjourner sur place dans l’une de ses 51 chambres aux ambiances différentes.

Décors somptueux
Longtemps propriété d’une lignée de
riches industriels, dont les Fournier-Ferrier (savons, huiles, bougies Le Chat), cet hôtel particulier a fait l’objet d’une exceptionnelle rénovation et remise en valeur ; il se distingue par ses salons parquetés aux plafonds ouvragés et ses verrières d’époque. Pour favoriser les échanges pendant les moments informels, la maison mêle donc orientalisme des époques Empire et Art Déco avec des motifs géométriques, des bois exotiques, un hall majestueux en polychromie de marbres, et du mobilier de style néo-classique mais de facture contemporaine.

Châteauform' Longchamp
« Créer et faire vivre des lieux entièrement dédiés aux réunions et séminaires d’entreprise travail et détente se mélangent en harmonie pour se donner le temps de la réflexion »
Tout comme l’accès aux espaces de travail est privé, la fréquentation du restaurant reste l’apanage des entreprises locataires. En cuisine, Grégory Cabaz, chef trentenaire aux influences martiniquaises et libanaises, propose une formule buffet au déjeuner et un menu unique le soir, servi à l’assiette en mode restaurant. Le buffet permet de manger rapidement et évite des temps d’attente entre la commande et le service, un mode de restauration plébiscité par les hôtes. La formule étant réservée à l’accueil des entreprises, le Châteauform’ Longchamp ouvre ses portes exclusivement du lundi au vendredi. Les « talents », nom donné au personnel, profitent donc de leur wek-end, un cas de figure rare et très recherché dans les métiers de l’hôtellerie et restauration.

Le Châteauform’ Longchamp propose, outre ses espaces de travail, des espaces de détente destinés à nourrir la réflexion comme le billard qui a été déménagé du château de Guermantes, cher à Marcel Proust. Un hammam, des tatamis de repos baignés de « radiations » d’ondes positives émanant d’un mur de blocs de sel, une table de ping-pong et un accès, quasiment partout, à des viennoiseries, gâteaux secs, bonbons, cafés et boissons diverses surlignent le souci apporté au confort des hôtes.
Marseille dispose désormais d’une adresse figurant dans ce réseau de 61 maisons, châteaux et bastides, disséminés en France bien sûr, mais également en Espagne, Italie, Allemagne, Belgique, Suisse et Pays-Bas.

Châteauform’ Longchamp, 44, boulevard Longchamp, Marseille 1er. Infos et contacts ici.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.