Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

Magazine

Christian Mellon fête les 7 ans de Borderline ce week-end !

Christian Mellon

C’est au 1, rue d’Endoume que Christian Mellon a établi son « Repaire », une poissonnerie aux faux airs de petit bar à l’ambiance détendue, un rendez-vous pour dégustateurs de produits iodés patentés. Accoudé au comptoir, se rafraîchissant en sirotant un sirop tout en écoutant un remix de « Le vent nous portera » de Noir Désir, Christian Mellon cultive la « peinard attitude ». Ce lieu paisible est l’un des avant-postes de cet autodidacte, papa de Lilou et Gio, bringueur qui a érigé la fête en art de vivre. C’est donc dans son Repaire que ce grand gaillard de 42 ans reçoit et se confie.

Le nom de Christian Mellon est indissociable de Borderline, il est à l’origine avec ses compères de ce collectif délirant qui organise des soirées à Marseille et qui souffle sa septième bougie ce samedi 22 juillet sur le bateau l’Illienne. « Niveau programmation, nous avons deux groupes qui joueront en live : Pillow Talk et Tournedisque. Côté nourriture, nous servirons un Happy burger truffe. Bref, on veut que ce soit une soirée agréable pour tout le monde et, comme toujours, surtout pas prise de tête ! », raconte Christian Mellon jamais à court d’enthousiasme. Menant une vie à cent à l’heure, le quotidien de cet homme alterne entre délire et sérieux, boulot et fiesta. La journée s’égrène entre quelques rares moments privilégiés aux côtés de ses deux enfants, ses montages de playlists et la gestion des stocks de boissons pour les fameuses soirées Borderline.

« Avant de lancer Borderline, j’ai eu plein de métiers différents, raconte-t-il. J’ai été acteur, footballeur, facteur et j’ai même été membre d’un groupe de rap du nom de Karkan. Et puis finalement en 2010 Borderline s’est lancé un peu tout seul. Ça s’est fait naturellement avec mon camarade Laurent Amar qui a quitté le groupe en 2012, poursuit Mellon. S’il fallait résumer, Borderline je dirais que c’est une histoire de copains. A l’école j’ai toujours été le bout-en-train de la classe, j’ai toujours travaillé avec des gens avec qui il avait un bon feeling. On est tous potes. On rigole ensemble et ça nous permet d’offrir un service de qualité à nos clients ». Le sourire est de rigueur au Repaire, bien sûr, mais également lors de tous les événements que Borderline a programmé tout au long de l’été. De quoi faire groover Marseille encore et encore dans des lieux tout à la fois insolites (à bord d’un bateau), décalés (une terrasse de musée), nouveaux (une piscine en lisière de pinède) avec tout plein d’happy people. « Ma philosophie se résume en une phrase : donne aux gens ce que tu es et ils t’offriront ce qu’ils sont ».

Axel Gède / photo A.G.

Le Repaire, 1, rue d’Endoume, Marseille 7e arr. ; infos au 06 09 52 99 33.
Apéros du bateau avec Borderline c’est ici.