Magazine

Le Repaire, nouveau place to be pour amateurs d’ambiance marine

le RepaireTu as aimé la Poissonnerie ? Tu raffoleras du Repaire. On ne change pas une équipe qui gagne et voilà tous les potes du 85, bd Bompard jetant leurs filets sur ce local hautement symbolique du périmètre Saint-Victor… “Nous nous sommes installés dans ce local où, autrefois, les ateliers Carbonel exposaient leurs crèches, raconte Olivier. L’adresse de Bompard ne sera plus ouverte au public, elle nous servira de local en complément de l’espace dont on dispose ici”, poursuit l’ex-écailler itinérant qui posait ses étals un peu partout en ville.

Le Repaire est présenté comme un bar à huîtres où l’équipe ne servira “que du cru” : “On a sélectionné des huîtres de Charentes n°3, des crevettes sauvages de Madagascar calibre 20/30” énumère Olivier. C’est le grand Vincent Seddio, dit Vicenzo, ancien cuisinier des Flots Bleus et du Café Sainte, qui fera vivre les cuisines au fil de semaines : à la carte, des ceviche, une salade de poulpe bien sûr, une bruschetta marseillaise (des filets de sardine-tapenade-compotée de poivron sur une tartine de pain de campagne) et une focaccia de saumon fumé petite crème d’aneth-bâtonnets de pomme acidulée, gambas mayo maison…

Outre Christian, qui garde la maîtrise des soirées Borderline, et Olivier Gondran, le barman Vincent, dit Galak, rejoint la fine équipe. “On est des amis d’enfance de la Rouvière et on travaille ensemble” sourit Christian qui signe, par ailleurs, la sélection des vins dont les fameux blancs cassidains.
“Les fruits de mer, c’est une passion et un apprentissage autodidacte, confesse Olivier. J’ai appris le métier chez coquillages Claude à Mazargues et aujourd’hui, je rends hommage à Christian Bouvier qui a été mon mentor”. Ouvert jusqu’ici du mercredi au samedi de 18h à 23h, le Repaire profitera de la belle saison pour ouvrir tous les soirs “dans le créneau de l’apéro”.

Le Repaire, 1, rue d’Endoume, Marseille 7e arr. ; infos au 06 09 52 99 33.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.