Magazine

Claire et Julien Drouot en leur nouveau restaurant éphémère de Saint-Etienne-du-Grès

Claire et Julien DrouotLa Maison Drouot à Saint-Rémy-de-Provence a été vendue le 10 décembre dernier. Claire et Julien Drouot ont fait leurs valises, sont partis en voyage loin, très loin, photographier les grafs sur les murs de Montevideo. Sur le continent sud-américain, ils sont allés chercher l’inspiration, l’envie de (re)donner du plaisir à une clientèle de fidèles, des clients souvent devenus amis en quête d’une alimentation responsable, intelligente, parfois engagée et toujours sensible. “Nous ne sommes pas partis bien loin, à Saint-Etienne-du-Grès, sourit Julien. Dans une poissonnerie, on a installé un restaurant éphémère”. Et comme toujours, la magie opère : cuisine de tapas, guinguette aux influences écrites à la craie sur une ardoise, le cuisinier promet “une majorité de produits de la mer mais pas que… Des beignets d’algues, des calmars à la plancha et au chorizo, de la poutargue, une sobresade de mallorca grillée au miel”… Le couple a voulu “un resto pour attendre, on n’aurait pas pu rester en vacances aussi longtemps, c’est un resto pour la durée des travaux”, expliquent-ils.
Mais de quels travaux parlent-ils ? “Nous resterons à Saint-Etienne-du-Grès jusqu’au mois d’octobre, ensuite nous partirons à Maussane-les-Alpilles. Nous avons investi une maison dans laquelle nous aménagerons un petit resto d’une dizaine de couverts et un service au comptoir. On aménagera aussi 3 chambres dans un esprit maison d’hôtes”.
Pour l’heure, on se régale de produits ultra-frais garantis provenant de la criée du Grau-du-Roi : “Tout est en fraîcheur et nous affichons complet à chaque service” se réjouit Julien. Au vu de leur nouveau succès, les Drouot ont revu leur copie pour leur future adresse de Maussane : ” L’engoument pour ces tapas cuisinés nous étonne, aussi on réfléchit à une nouvelle forme de restauration plus heureuse, spontanée et conviviale que l’offre actuelle”. Conscients également que les attentes des amateurs et des nouvelles générations ont évolué, Claire et Julien Drouot revendiquent plus que jamais “une cuisine à prix normaux pour se faire plaisir et pour rire”. Une vague de fraîcheur !

La Maison Drouot, 1, avenue des Arênes, 13013 à Saint-Etienne-du-Grès. Infos au 06 61 07 38 54.
A l’ardoise, environ 30-35 euros.

En bref

Les Sard’in c’est bon tout le temps Pour agrémenter un sandwich ou à partager entre potes lors d’un apéritif improvisé, ces sardines sauveront également votre plateau repas en cas de frigo désertique un dimanche soir. Préparées entièrement à la main, elles sont mises sur grilles et cuites au four pour être plus légères et digestes. Garanties sans friture, on les aime à l’huile d’olive extra vierge ou au piment.
6 € la boîte chez le Petit Cabanon, restaurant au 63, avenue Robert-Schuman, Marseille 2e.

Abonnez-vous à notre newsletter