Magazine

Pour Clément Higgins, cet été sera glacé !

Premières chaleurs et premiers bonheurs pour les amateurs de douceurs avec la perspective des desserts glacés qui se profile. Dans cette optique, Clément Higgins et Aurélie Poletto, fondateurs de la pâtisserie les Bricoleurs de Douceurs ont décidé d’élargir leur carte afin d’y ajouter des “parfaits revisités à la façon d’un magnum”. Parfum noisette, vanille, framboise, exotique, yaourt-citron… Chacun bâtonnet est enrobé par une coque en chocolat blanc ou au lait. « L’an dernier on a commencé à faire quelques glaces deux semaines avant notre fermeture estivale et elles ont eu beaucoup de succès. Cette année nous voulons plus exploiter cette idée qui semble plaire aux clients”. Mais le chef d’orchestre des Bricoleurs de Douceurs compte également sur cette chaude saison pour jongler avec les saveurs fruitées. Revisite du roulé à la fraise, création d’un gâteaux à l’abricot, aux amandes et à la fleur d’oranger… L’été de Clément Higgins s’annonce sucré et acidulé.

202 chemin du vallon de l’Oriol, Marseille 7e ; infos au 09 86 35 23 92.

Clément HigginsLe principal trait de votre caractère ?
Angoissé. Je me mets beaucoup de pression par rapport à mon travail.

Ce que vous appréciez le plus chez vos amis ?
Leur bienveillance.

Votre occupation préférée ?
J’aime beaucoup faire du bodyboard.

Ce qui vous différencie des autres pâtissiers ?
L’amour que je donne dans les gâteaux. Ce n’est pas contre eux que je dis ça mais je pense tout le temps à mon travail et à mes pâtisseries.

Votre rêve du bonheur ?
Faire des gâteaux sans devoir penser aux dépenses et aux coûts de l’entreprise.

Votre plus grande fierté ?
Avoir réussi avec l’aide de ma compagne Aurélie à construire notre vie professionnelle et notre vie de famille.

Quel serait votre plus grand malheur ?
Devoir changer de métier.

Votre plus grande déception ?
Je n’ai pas vraiment eu de grande déception, mais la plus récente est de ne pas avoir réussi à me qualifier au concours du Meilleur pâtissier.

La couleur que vous préférez ?
Le bleu.

Mes héros de fiction préférés ?
Je me reconnais beaucoup dans Jon Snow de “Game of Thrones”. Un personnage très torturé du fait de ses obligations. Il veut faire le bien tout autour de lui.

Votre compositeur préféré ?
Renaud. Je trouve ce personnage fascinant.

Vos héros dans la vie réelle ?
J’admire le travail de plusieurs grands pâtissiers comme Philippe Conticini, Claire Damon ou encore Jacques Genin car ils ont du succès sans avoir à se travestir.

Ce que vous détestez par-dessus tout ?
La lâcheté, c’est le pire des défauts.

Avez-vous une devise ?
Amour, passion, respect. C’est ce qui est nécessaire dans la pâtisserie.

Recueilli par Axel Gède / photo A.G.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.