Mes recettes

Crêpes épaisses aux pommes et coulis de caramel

coulis de caramelPréparation : 25 min / Cuisson : 30 min / Repos : 15 min

Votre marché pour 8 personnes : 100 g de beurre de la laiterie de Condé-sur-Vire doux (Elle & Vire) ; 33 cl de crème fleurette légère (type Elle & Vire) ; 45 cl de crème au mascarpone ; 3 pommes ; 125 g de framboises ; 2 cuil. à soupe de raisins secs : la pulpe d’une gousse de vanille ; 3 œufs ; 1 sachet de levure chimique ; 60 g de sucre ; 80 g de farine de châtaigne ; 100 g de farine de blé ; 1 pincée de sel ; le zeste d’un demi citron et  le jus d’un citron ; amandes effilées grillées et du coulis de caramel.

On y va : couper les pommes en petits cubes et les placer dans un saladier avec les raisins secs, arroser de jus de citron et saupoudrer avec 20 g de sucre. Réserver. Fouetter les œufs avec le sucre restant. Ajouter la pulpe de vanille, le zeste de citron et la crème fleurette légère. Tamiser les farines, le sel et la levure dans un grand récipient, puis verser peu à peu le mélange œufs et crème en remuant bien pour tout incorporer. Ajouter 50 g de beurre fondu. Mélanger et réserver 15 min.
Égoutter les pommes et les raisins secs. Faire chauffer dans une poêle un peu de beurre et disposer quelques cubes de pommes, des raisins secs et des framboises. Recouvrir de pâte, cuire 2 min, retourner la crêpe et cuire à nouveau 2 min. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte et des fruits. Servir tiède avec des amandes grillées, la crème au mascarpone préalablement fouettée et le coulis de caramel.

Bonus : c’est la Chandeleur, mangez des crêpes !

Photo Patricia Kettenhofen

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).