Mes recettes

Desserts, café, mignardises et pavlova, vivent les meringues

meringuesVotre marché pour 4 personnes : 4 œufs dont on utilisera les blancs (les jaunes serviront pour une mayo-maison ou une omelette par exemple) ; 200 g de sucre et 1 pincée de sel.

On y va : sortir les œufs du réfrigérateur une heure avant de les utiliser. Préchauffer le four à 100°C. Dans un saladier, casser les 4 œufs en séparant bien le jaune du blanc. Dans les blancs d’œufs, ajouter une pincée de sel. Avec un batteur électrique (plus rapide et bien moins fatigant que le fouet…), battre les blancs en ajoutant le sucre par petites quantités jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes. À l’aide d’une cuillère, déposer immédiatement des petites quantités de la préparation (n’importe quelles tailles et formes) sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Cuire environ 45 minutes à 100°C et l’on obtient des meringues blanches et moelleuses. À 1 heure de cuisson, on obtient des meringues rosées, craquantes et fondantes avec un cœur moelleux. Décoller les meringues délicatement dès la sortie du four et laisser refroidir.

bonus : nos idées de recettes meringuées.

  • Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.