Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Mes recettes

Desserts, café, mignardises et pavlova, vivent les meringues

meringuesVotre marché pour 4 personnes : 4 œufs dont on utilisera les blancs (les jaunes serviront pour une mayo-maison ou une omelette par exemple) ; 200 g de sucre et 1 pincée de sel.

On y va : sortir les œufs du réfrigérateur une heure avant de les utiliser. Préchauffer le four à 100°C. Dans un saladier, casser les 4 œufs en séparant bien le jaune du blanc. Dans les blancs d’œufs, ajouter une pincée de sel. Avec un batteur électrique (plus rapide et bien moins fatigant que le fouet…), battre les blancs en ajoutant le sucre par petites quantités jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes. À l’aide d’une cuillère, déposer immédiatement des petites quantités de la préparation (n’importe quelles tailles et formes) sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Cuire environ 45 minutes à 100°C et l’on obtient des meringues blanches et moelleuses. À 1 heure de cuisson, on obtient des meringues rosées, craquantes et fondantes avec un cœur moelleux. Décoller les meringues délicatement dès la sortie du four et laisser refroidir.

bonus : nos idées de recettes meringuées.