Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Mes recettes

Wok de veau et de crevettes à la sauge

Wok de veauPréparation : 20 min / Cuisson : 10 min

Votre marché pour 4 personnes : 300 g d’émincé de veau ; 200 g de crevettes ; 2 carottes ; 2 petits poivrons (idéalement un rouge et un jaune) ; 1 courgette ; 4 échalotes ; 60 g pousses de soja ; 1 bouquet de sauge fraîche ; 1 cuil. à café de gingembre frais râpé ; 15 cl de sauce soja ; 1 cuil. à soupe d’huile de sésame.

On y va : couper séparément les échalotes et les carottes pelées, les poivrons épépinés et la courgette en juliennes. Chauffer un wok (ou une large sauteuse) avec l’huile de sésame, colorer l’émincé de veau à feu vif, 2 à 3 minutes en remuant et le réserver au chaud. Dans le même wok, faire revenir les crevettes 1 minute à feu vif et les réserver au chaud. Toujours à feu vif et dans le même wok, colorer les échalotes et les carottes, 3 minutes environ, ajouter le gingembre râpé et les poivrons, poursuivre la cuisson 3 minutes, ajouter la courgette et la sauge coupée en chiffonnade. Verser la sauce soja, ajouter l’émincé de veau, les crevettes et les pousses de soja. Servir aussitôt le wok de veau et de crevettes à la sauge dans des assiettes creuses.

Astuce de chef : le chef Mauro Colagreco propose d’accompagner cette recette de wok de veau d’un riz pilaf aromatisé avec de l’ail et du gingembre.

Bonus : Mauro Colagreco en version boulettes et en mode brochettes.

Photo Amélie Roche