Vins rosés, vins d'été

Domaine La Garrigue : un vacqueyras pour rosir de plaisir

domaine La GarrigueIls sont les dépositaires d’une terre transmise de père en fils depuis 6 générations. Depuis 1850, cette même famille Bernard raconte l’histoire d’un terroir dont les chapitres s’appelleraient syrah, grenache, cinsault ou clairette. Le domaine La Garrigue est situé à 3 kilomètres du village de Vacqueyras sur le plateau dit des Garrigues et couvre quelque 80 hectares ; le terroir est typique des Côtes du Rhône méridionales, argilo-calcaire, caillouteux et sablonneux, ce qui garantit un bon ruissellement des eaux. Qui dit vallée du Rhône dit mistral et ce dernier souffle 1 jour sur 3 dans l’année ce qui assainit l’air, évite l’humidité et son corollaire : le mildiou.
Vendanges manuelles, élevage en cuve, ce rosé de saignée est le fruit d’un assemblage grenache noir, syrah et cinsault. Le millésime 2018 présente une robe couleur pêche très soutenue et élégante. L’attaque est vive, la bouche ample avec une légère tension en finale. Gourmand et frais, ce rosé proposé à l’apéritif escortera un couscous, des mezzés libanais ou des raviolis vapeur crevette-coriandre. On le servira à 11°C pour escorter au mieux les spécialités provençales de l’été, ratatouille et petits farcis par exemple.

Domaine La Garrigue, 325, chemin Nouveau de la Garrigue, 84190 Vacqueyras ; infos au 04 90 65 84 60. Le rosé 2018, 75 cl : 11 € départ cave.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Le grand marché de la friche sera poulpesque A chaque nouvelle saison, les grands marchés mettent en vedette un produit et le lundi 7 octobre, pour la session d’automne, le poulpe fera l’objet de toutes les attentions. Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on examinera le poulpe avec passion aux côtés d’invités et experts qui se succéderont à table de 18h à 20h. De 20h15 à 21h30, place au solo poulpesque et psychédélique de LpLpo, créature énigmatique qui se nourrit de courant électrique et de sons cabalistiques. Sans oublier la plongée sous-marine et lunaire avec les photos de Denis Cartet. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter