Vins rosés, vins d'été

Font des Pères 2018 : un rosé copain-copain avec les lasagnes

Font des PèresInauguré en juillet 2018, la Font des Pères c’est le rêve devenu réalité de Philippe et Caroline Chauvin, tombés amoureux des paysages de la Cadière d’Azur depuis leurs villégiatures dans les années 1980. Les collines de restanques sont devenues l’écrin d’un complexe oenotouristique passé très vite de 6 à 15 hectares. Une maison d’hôtes et quatre villas permettent d’organiser un séjour dans cette ferme-auberge où Sandrine Virefleau, qui tenait un restaurant à Ollioules, imagine chaque jour des menus composés des vins, huile d’olive, maraîchage et fruits cultivés sur place. Quelque 300 poules pondeuses et poulets de chair complètent l’offre en adéquation avec les impératifs des circuits courts.
Faites tourner les gyrophares pour ce rosé 2018 composé de mourvèdre et grenache, de cinsault (11%) et syrah (4%). Les raisins ont été ramassés à la main avec une fermentation pour partie en cuves et pour l’autre en barriques. Il en résulte un vin coup de coeur avec une belle couleur saumon aux reflets argent. Le nez est assez complexe mêlant l’appétance pour les fruits exotiques et quelques pointes minérales suscitant vivacité et fraîcheur. L’attaque est fraîche, la bouche très légèrement perlante, gourmande et sucrée. Une légère tension en finale annonce une longueur en bouche surprenante. Servi à 10-11°C, ce rosé accompagnera des ratatouilles, aubergines à la parmesane et, plus largement, des plats à la sauce tomate (lasagnes et pizzas). On aime… beaucoup.

La Font des Pères, 1306, chemin de Pontillaou, 83330 Le Beausset ; infos au 04 94 15 21 21. Rosé 2018, la bouteille de 75 cl, tarif : 16 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Le grand marché de la friche sera poulpesque A chaque nouvelle saison, les grands marchés mettent en vedette un produit et le lundi 7 octobre, pour la session d’automne, le poulpe fera l’objet de toutes les attentions. Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on examinera le poulpe avec passion aux côtés d’invités et experts qui se succéderont à table de 18h à 20h. De 20h15 à 21h30, place au solo poulpesque et psychédélique de LpLpo, créature énigmatique qui se nourrit de courant électrique et de sons cabalistiques. Sans oublier la plongée sous-marine et lunaire avec les photos de Denis Cartet. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter