Vins rosés, vins d'été

Font des Pères 2018 : un rosé copain-copain avec les lasagnes

Font des PèresInauguré en juillet 2018, la Font des Pères c’est le rêve devenu réalité de Philippe et Caroline Chauvin, tombés amoureux des paysages de la Cadière d’Azur depuis leurs villégiatures dans les années 1980. Les collines de restanques sont devenues l’écrin d’un complexe oenotouristique passé très vite de 6 à 15 hectares. Une maison d’hôtes et quatre villas permettent d’organiser un séjour dans cette ferme-auberge où Sandrine Virefleau, qui tenait un restaurant à Ollioules, imagine chaque jour des menus composés des vins, huile d’olive, maraîchage et fruits cultivés sur place. Quelque 300 poules pondeuses et poulets de chair complètent l’offre en adéquation avec les impératifs des circuits courts.
Faites tourner les gyrophares pour ce rosé 2018 composé de mourvèdre et grenache, de cinsault (11%) et syrah (4%). Les raisins ont été ramassés à la main avec une fermentation pour partie en cuves et pour l’autre en barriques. Il en résulte un vin coup de coeur avec une belle couleur saumon aux reflets argent. Le nez est assez complexe mêlant l’appétance pour les fruits exotiques et quelques pointes minérales suscitant vivacité et fraîcheur. L’attaque est fraîche, la bouche très légèrement perlante, gourmande et sucrée. Une légère tension en finale annonce une longueur en bouche surprenante. Servi à 10-11°C, ce rosé accompagnera des ratatouilles, aubergines à la parmesane et, plus largement, des plats à la sauce tomate (lasagnes et pizzas). On aime… beaucoup.

La Font des Pères, 1306, chemin de Pontillaou, 83330 Le Beausset ; infos au 04 94 15 21 21. Rosé 2018, la bouteille de 75 cl, tarif : 16 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.