Art de vivre

Du houblon planté à Marseille, du vin en dégustation, des fêtes sympa au programme

On plante du houblon à Marseille !
Alors que la brasserie artisanale et l’agriculture urbaine ont le vent en poupe, un projet de houblonnerie urbaine est en passe de voir le jour à Marseille. Sa spécificité ? il s’agit d’un projet collectif et participatif qui vise à planter chez des particuliers des rhizomes de houblon biologique. C’est le jeudi 16 mars, que le projet participatif “Houblon Urbain” a débuté. Trente particuliers et deux associations ont reçu gratuitement des pieds de houblon biologique à mettre en terre afin de “houblonniser” Marseille. Cette initiative de culture en ville de houblon est portée par deux jeunes entreprises marseillaises : Abricotoit et Les Bières Part Faite. Derrière ce projet collectif, il y a 4 grands objectifs :

  1. fournir un houblon biologique ultra local aux Bières Part Faite pour brasser une bière spéciale participative
  2. verdir Marseille et sensibiliser les marseillais à l’agriculture urbaine
  3. favoriser le lien social entre les “houblonniers amateurs”
  4. faire un test de culture de houblon en Provence préfigurant le développement d’une filière professionnelle.

houblonHumulus lupulus ​est une plante grimpante qui peut atteindre ​10 mètres de haut selon la variété ​et le mode de culture. Le houblon est l’un des quatre ingrédients de base de la bière. Il apporte de l’amertume et des arômes spécifiques à cette boisson, qui sans lui, porte le nom de cervoise. Il faudra attendre jusqu’en septembre pour récolter les cônes de houblon qui entrent dans le brassage de la bière. Puis, la fermentation de la bière spéciale et locale prendra 9 semaines. Un projet à suivre.

Découverte de l’AOC Luberon au domaine de la Castelette 
Pour la 12e édition du festival de musiques actuelles “les Sons du Lub”, l’AOC Luberon a noué un partenariat avec les organisateurs pour faire découvrir les vins de l’appellation. Samedi 1er avril, avant le concert de Lalala Napoli (transe napolitaine), le public sera invité à déguster des vins de l’AOC Luberon. D’autres dégustations interviendront tout au long du festival, notamment durant le week-end festif de l’Ascension. Rendez-vous au domaine de la Castelette à la Tour d’Aigues.
Samedi 1er avril ; infos auprès de Nathalie Archaimbault, 04 90 07 34 40.

Avignon en mode afterwork
Quand l’éveil des sens rencontre l’oenologie… “Mesurer l’influence de notre concentration, de notre attention, de la mise en éveil de nos sens pour apprécier au mieux toutes les subtilités du vin” : voilà l’exercice délicat et inédit auquel le public est invité mardi 4 avril prochain à la maison des Vins d’Avignon.
Infos auprès d’Emmanuelle Voinier au 04 90 27 24 14.

Séguret déguste
Samedi 8 avril, de 10h à 13h, les vignerons de Séguret vous invitent à venir déguster leur dernier millésime en leur compagnie. “Les conditions climatiques de l’année ont contribué à une récolte saine et à une maturation homogène des raisins qui ont pu être récoltés à maturité optimale de chaque cépage. Les vins blancs et rosés ont une très belle expression aromatique. Les vins rouges, arborent des couleurs intenses et un potentiel tannique d’une grande finesse, expliquent les vignerons. 2016 est sans aucun doute un grand millésime” concluent-ils. Un buffet-apéritif qui sera ouvert à tous.
Infos auprès de Brigitte Brienne au 06 14 03 52 48.

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.