Art de vivre

Du houblon planté à Marseille, du vin en dégustation, des fêtes sympa au programme

On plante du houblon à Marseille !
Alors que la brasserie artisanale et l’agriculture urbaine ont le vent en poupe, un projet de houblonnerie urbaine est en passe de voir le jour à Marseille. Sa spécificité ? il s’agit d’un projet collectif et participatif qui vise à planter chez des particuliers des rhizomes de houblon biologique. C’est le jeudi 16 mars, que le projet participatif “Houblon Urbain” a débuté. Trente particuliers et deux associations ont reçu gratuitement des pieds de houblon biologique à mettre en terre afin de “houblonniser” Marseille. Cette initiative de culture en ville de houblon est portée par deux jeunes entreprises marseillaises : Abricotoit et Les Bières Part Faite. Derrière ce projet collectif, il y a 4 grands objectifs :

  1. fournir un houblon biologique ultra local aux Bières Part Faite pour brasser une bière spéciale participative
  2. verdir Marseille et sensibiliser les marseillais à l’agriculture urbaine
  3. favoriser le lien social entre les “houblonniers amateurs”
  4. faire un test de culture de houblon en Provence préfigurant le développement d’une filière professionnelle.

houblonHumulus lupulus ​est une plante grimpante qui peut atteindre ​10 mètres de haut selon la variété ​et le mode de culture. Le houblon est l’un des quatre ingrédients de base de la bière. Il apporte de l’amertume et des arômes spécifiques à cette boisson, qui sans lui, porte le nom de cervoise. Il faudra attendre jusqu’en septembre pour récolter les cônes de houblon qui entrent dans le brassage de la bière. Puis, la fermentation de la bière spéciale et locale prendra 9 semaines. Un projet à suivre.

Découverte de l’AOC Luberon au domaine de la Castelette 
Pour la 12e édition du festival de musiques actuelles “les Sons du Lub”, l’AOC Luberon a noué un partenariat avec les organisateurs pour faire découvrir les vins de l’appellation. Samedi 1er avril, avant le concert de Lalala Napoli (transe napolitaine), le public sera invité à déguster des vins de l’AOC Luberon. D’autres dégustations interviendront tout au long du festival, notamment durant le week-end festif de l’Ascension. Rendez-vous au domaine de la Castelette à la Tour d’Aigues.
Samedi 1er avril ; infos auprès de Nathalie Archaimbault, 04 90 07 34 40.

Avignon en mode afterwork
Quand l’éveil des sens rencontre l’oenologie… “Mesurer l’influence de notre concentration, de notre attention, de la mise en éveil de nos sens pour apprécier au mieux toutes les subtilités du vin” : voilà l’exercice délicat et inédit auquel le public est invité mardi 4 avril prochain à la maison des Vins d’Avignon.
Infos auprès d’Emmanuelle Voinier au 04 90 27 24 14.

Séguret déguste
Samedi 8 avril, de 10h à 13h, les vignerons de Séguret vous invitent à venir déguster leur dernier millésime en leur compagnie. “Les conditions climatiques de l’année ont contribué à une récolte saine et à une maturation homogène des raisins qui ont pu être récoltés à maturité optimale de chaque cépage. Les vins blancs et rosés ont une très belle expression aromatique. Les vins rouges, arborent des couleurs intenses et un potentiel tannique d’une grande finesse, expliquent les vignerons. 2016 est sans aucun doute un grand millésime” concluent-ils. Un buffet-apéritif qui sera ouvert à tous.
Infos auprès de Brigitte Brienne au 06 14 03 52 48.

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Le grand marché de la friche sera poulpesque A chaque nouvelle saison, les grands marchés mettent en vedette un produit et le lundi 7 octobre, pour la session d’automne, le poulpe fera l’objet de toutes les attentions. Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on examinera le poulpe avec passion aux côtés d’invités et experts qui se succéderont à table de 18h à 20h. De 20h15 à 21h30, place au solo poulpesque et psychédélique de LpLpo, créature énigmatique qui se nourrit de courant électrique et de sons cabalistiques. Sans oublier la plongée sous-marine et lunaire avec les photos de Denis Cartet. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter