Restaurants en Provence Var

L’Epi 1959, la célèbre plage de Pampelonne fête ses 60 ans

Epi 1959L’Epi souffle ses 60 bougies. L’adresse fondée par le noctambule parisien Jean Castel en 1959 alimentera la chronique des plages de Pampelonne cet été encore. Pour fêter l’événement comme il se doit, l’Epi 1959 a beaucoup travaillé son offre gastronomique mettant en scène deux concepts pour une clientèle avide de sensationnel. Cet été sera donc celui de l’arrivée en France d’une table d’inspiration asiatique à l’enseigne de Chotto Matte. Mêlant les cuisines et produits du Pérou et du Japon, ce concept de cuisine fusion déjà présent à Londres, Miami et Toronto a choisi les rivages varois pour son implantation hexagonale. La carte met en exergue les saveurs de la cuisine Nikkei en jouant sur la puissance des assaisonnements et la subtilité du cru. Partageant les cultures du poisson, les cuisines nippones et péruviennes sanctifient le poisson cru qui se taille, ici, la part du lion.

Depuis son ouverture dans les années soixante, par l’industriel Albert Debarge et le noctambule Jean Castel, l’Epi connaît un réel engouement. Eté 1959 : de Paris à Saint-Tropez, le Tout-Paris parle de l’Epi Plage. Pampelonne est devenue le lieu de villégiature plébiscité des célébrités, de Sacha Distel à Audrey Hepburn. Au cœur du phénomène, un hôtel de luxe, aujourd’hui renommé EPI 1959.
Les thuriféraires de cuisine méridionale seront heureux de retrouver, à Saint-Tropez, les frères Julien et David Sordello. Les deux hommes ont quitté le Bacon, table familiale qui avait fait la réputation de leur famille depuis le début des années 1950, soit trois générations, au Cap d’Antibes. Les voici tropéziens pour la saison avec une carte faisant la part belle aux grands classiques du genre :  loup de ligne, saint-pierre, pageot, denti et turbot sont grillés au fenouil, en papillote ou traités vapeur ; la pissaladière niçoise voisine avec une milanaise extra-fine et des penne tomate-pesto comme on les cuisine au Belmond hotel Splendido, le palace de Portofino.

La bouillabaisse comme il se doit
Les Sordello resteront dans les mémoires pour leur langouste à la braise sauce corail, leur chapon à la provençale et, surtout, pour la bouillabaisse. Elle est proposée ici avec un bouillon dense aux notes calcaires et chaudes en bouche. Il faut absolument frotter ses croûtons à l’ail avant de les coiffer d’un peu de rouille. On les plonge ensuite dans le bouillon pour imbiber le pain avant de s’en délecter. Les différents temps de cuisson des poissons ont été respectés, les chairs conservant toute leur finesse et leur attrait.
Les tartes minute aux framboises ou fraises des bois sont convenables mais c’est le moelleux au chocolat « Sordello » qui mérite toute votre attention, intense au chocolat noir à 70%, coeur coulant et chapeau façon craquelin souple et craquant. Une merveille.

Alors faut-il y aller ? Oui car l’Epi 1959, comme il convient de l’appeler désormais, a transposé les codes du palace sur une plage. 10 bungalows, 2 piscines d’eau douce et salée, deux courts de tennis, une salle de fitness… le spot idéal pour se refaire une santé et un moral d’acier cet été. Oui car la table des Sordello incarne sans les trahir les valeurs méridionales ambassadrices d’un art de vivre « bien de chez nous ». Oui enfin pour le dévouement et la sympathie du personnel, enjoué et plein d’humour qui contribue largement à la fête ambiante.

L’Epi 1959, 1128, route de l’Épi, 83350 Ramatuelle. Infos au 04 94 56 82 67.
Restaurant Suna-Chotto Matte : de 70 à 120 €
Restaurant Sordello : de 60 à 160 € hors boisson
Ouvert midi et soir, de 12h à 16h et de 20h à Minuit, du lundi au dimanche, jusqu’au 15 septembre.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.