Restaurants en Provence

Reverso R2, le nouveau concept de midi à minuit des Terrasses du Port

ReversoChangement d’époque, le Réfectoire des Terrasses du Port a laissé place au Reverso. La vue sur la digue du large, l’archipel du Frioul et l’Estaque passe du bleu pur en journée au rouge flamboyant à l’heure de l’apéro, lorsque le soleil flirte avec l’horizon. De midi à minuit, on profite du paysage changeant, on fait son shopping en oubliant la montre et on s’attable non-stop pour déjeuner non-stop. Lorsqu’arrive 18 heures, ce sont les bars tenders et runners qui s’emparent des shakers et les cocktails annoncent le début des soirées qui nous mènent tard dans la nuit.

ReversoLe marseillais Arthur Balocco a 23 ans ; cet ex-Dalloyau formé au lycée hôtelier de Bonneveine a redessiné la carte pour une cuisine de comptoir et un service à table. Dans un décor de flippers, baby foot et autre ring de boxe, la carte assume ses partis prix méditerranéens, des rillettes de sardine aux agrumes au poulpe mariné aux agrumes (citron, citron vert et orange), de la tonique tchoutchouka aux merguez aux panisses tapenade d’olives vertes, les assaisonnements sont respectés en dépit d’un homos aux épices déséquilibré sur le sel.
La burratina au coeur crémeux lait de bufflonne est accompagnée d’un cordon de pistou à l’huile d’olive ardente, un bonheur à saucer sans retenue. Le demi poulet du Gers, à la rôtissoire, suffit à un seul convive et convient en plat unique, servi avec quelques pommes grenaille.

Ici un déjeuner d’affaire, là une tablée de copains, quelques fashionistas encore attirées par le poke bowl saumon aller-retour… tout ce petit monde trouve ici son bonheur. Le chef a fait un bel effort sur les desserts, proposant une vision XL très personnelle du Twix. Le tiramisu aux framboises est très dense et conviendra à deux appétits. Les fashionistas se sont limitées à la salade de fruits frais. Alors faut-il y aller ? Le rapport qualité-prix, le service et la belle tenue des assiettes suffiront à convaincre les plus sceptiques. Si Arthur Balocco est un peu timide, son tour de main n’en reste pas moins très affirmé. Oui enfin car on mange ici au calme, dans une ambiance cool où la musique n’est jamais vraiment très loin.

Reverso R2, centre commercial des Terrasses du Port, 9, quai du Lazaret, Marseille 2e arr. ; infos au 04 91 91 79 39. Service non-stop 7/7 jours, de midi à minuit.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux