Magazine

Tourisme en Provence : l’été 2021 tutoie les records de fréquentation

été 2021
La Ciotat

Les incertitudes des 18 derniers mois passées, les professionnels du tourisme se demandaient à quoi ressemblerait la saison estivale 2021. Et ils n’ont été déçus ni par la fréquentation ni par les taux records atteints dans la quasi-totalité des domaines : hôtellerie, restauration, événements, etc. Secteur économique de premier plan,  deuxième employeur de la région Sud et levier de développement durable, le tourisme confirme sa place stratégique dans les Bouches-du-Rhône. Ce mercredi 6 octobre, la Métropole Aix-Marseille-Provence et le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, ont dressé le bilan de cette saison estivale qui soulève l’optimisme de la filière dans le 13.

Dans les Bouches-du-Rhône, 96% des professionnels du tourisme sont satisfaits de leur été 2021 ! 36% d’entre eux estiment que l’instauration du pass sanitaire a même été favorable à leur activité.
Une étude menée par Provence Tourisme montre que la profession est unanimement satisfaite ; comment l’explique-t-on ? « Nous avons bénéficié d’une météo favorable, d’un report de la clientèle française, de la présence de clientèles étrangères de proximité et d’un prolongement de saison en septembre et octobre », analyse Isabelle Brémond au nom de Provence Tourisme. La dépense moyenne par jour et par touriste, estimée aux environs de 60 €, l’allongement de la durée des séjours ainsi que le retour des événements sur l’ensemble du département confortent cette analyse. été 2021

Le bilan de cette saison estivale plus que satisfaisante est amplifié avec un été indien au beau fixe, et une fréquentation touristique française qui augmente de 25% par rapport à 2020 et de 3% par rapport à 2019 à laquelle s’ajoute une belle poursuite de la fréquentation des principales clientèles étrangères durant le mois de septembre. Ce qui apaise les inquiétudes relevées au début de la saison auprès des professionnels qui n’étaient alors que 33 % à s’estimer confiants pour septembre. « Et rappelons qu’en septembre et octobre, le ticket moyen de dépenses quotidiennes des touristes est largement supérieur à celui des juillettistes et aoutiens. Avec le retour des congrès, on s’attend à une très belle arrière saison » a complété Danielle Milon, 2e vice-présidente de la Métropole déléguée à l’Attractivité du territoire et au Tourisme.

été 2021
Cassis depuis le cap Canaille

Eté 2021 : le retour des « étrangers de proximité »

Le département a retrouvé son niveau de fréquentation de 2019 (+3%), avec un pic de plus de 25% de touristes français en juillet – août. La hausse de la fréquentation débute dès le 8 juillet pour atteindre son maximum le 7 août. Dès la levée des mesures sanitaires, les clientèles allemande, belge et suisse sont rapidement revenues avec un niveau de fréquentation supérieur à celui de 2019, dès la fin juin. Leur présence est en hausse au cœur de l’été par rapport à 2020. Les clientèles italienne et britannique, très impactées par la crise sanitaire, restent cette année encore en fort retrait par rapport à 2019, malgré une hausse de + 15% de la clientèle italienne par rapport à 2020. Les Britanniques, quant à eux, sont moins présents qu’en 2020, cumulant les difficultés liées à la crise sanitaire et au Brexit.

Le succès des tickets My Provence

Le département des Bouches-du-Rhône, la métropole Aix-Marseille-Provence et Provence Tourisme ont mobilisé leurs moyens d’action pour contribuer à la relance du secteur touristique. Avec une enveloppe budgétaire de 500 000 €, les Tickets Myprovence ont généré 1 500 000 € de chiffre d’affaires. Comment ? Provence Tourisme a fait profiter les visiteurs comme les résidents, de bons d’achats d’une valeur de 100 € ; l’offre portait sur les additions au restaurant, les entrées au musée, les billets de festival ou encore les sorties en mer… Sur myprovence.fr, il suffisait d’acheter 10 tickets de 10 € valables dans les établissements partenaires. Un ticket de 10 € était valable par tranche de 30 € d’achat minimum. Les tickets étaient cumulables et pouvaient s’ajouter aux promotions en cours. L’opération a été lancée le 1er juin et s’est achevée le 3 octobre dernier.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.