Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie B R U M E S, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
La sélection du GP
• Atelier cuisine, « vinyles à déguster » pour les 8 ans et plus avec le Studio Mille Feuilles, mardi 21 mai  à 18h30 à la médiathèque de Cavaillon, 60, rue Véran Rousset (gratuit).
• De l’encre et du vin, un atelier d’écriture accompagné d’une dégustation de vins ! Animé par Alexandre Tran autour de deux ou trois thèmes (une photo, une citation, un vers…) pour se lancer dans l’écriture. A partir de 18 ans, mardi 21 mai 19h.
• Dj set Pastaciutta, une performance musicale et culinaire de Floriane Facchini avec Clément Martin. Ce DJ set allie musiques méditerranéennes qui évoquent avec « amore » le goût de la cuisine italienne et préparation de pâtes fraîches à déguster ensemble entre autres joyeusetés. Le mer. 22 mai de 18h30 à 21h30 (gratuit).

Suis-nous sur les réseaux

Villeneuve-lès-Avignon

► 3 chefs – 5 étoiles au Prieuré.- C’est l’histoire de 3 chefs – Christophe Chiavola, chef étoilé du Prieuré, Glenn Viel, chef triplement étoilé à l’Oustau de Baumanière et Grégory Mirer, chef étoilé privé – qui, sous le signe de l’amitié, nous proposent une soirée exceptionnelle au Prieuré de Villeneuve-lès-Avignon. Une cuisine d’instinct, surprenante, inspirée par la nature, épurée, aux multiples saveurs de Provence et d’ailleurs qui fait la part belle au produit : « Dans le ventre d’un calalard » par Glenn Viel, « Le petit bateau, rapide mais pas trop » par Christophe Chiavola, « De la terre à la plume » par Grégory Mirer. Laissez-vous embarquer et vivez une parenthèse gastronomique en 5 plats.
• Menu 6 mains, en 5 plats avec accord mets et vins (380 € -places limitées) le mercredi 22 mai au dîner. Réservation uniquement par téléphone : 04 90 15 90 15.

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Magazine

Alexandre Mazzia cuisinera pour le village olympique

Alexandre Mazzia
Alexandre Mazzia

Tony Estanguet, le patron des Jeux olympiques qui se dérouleront en France du 26 juillet au 11 août 2024 (les paralympiques auront lieu du 28 août au 8 septembre 2024), a révélé, il y a peu, le nom des trois chefs français de renom qui travailleront avec la Sodexo à l’élaboration des repas et menus, servis aux athlètes durant cette olympiade. Le marseillais Alexandre Mazzia et les parisiens Akrame Benallal et Amandine Chaignot participeront à cette aventure.
Pour prendre la mesure de l’ampleur de la tâche qui attend ces cuisiniers, quelques chiffres s’imposent. Tout commence avec la Sodexo qui compte parmi les sponsors des JO 2024 ; l’entreprise de restauration collective devra servir « 15 millions de repas et de snacks » tout en respectant le cahier des charges établi par le comité olympique. Le défi consistera à servir les sportifs 24/24h et 7/7j durant cinq semaines. Il faudra, en outre, respecter les aspects culturels et les impératifs nutritionnels qu’imposent les régimes alimentaires de tous ces athlètes, gérer au mieux les déchets avec un impact environnemental le plus neutre possible et servir du bio autant que faire se pourra.

« Cuisine inventive »
« Les menus seront élaborés par des nutritionnistes spécialisés dans la diététique. Les trois chefs cuisiniers apporteront également leur expertise afin d’incarner le savoir-faire à la française et de proposer une cuisine inventive », a expliqué au journal le Quotidien de la Capitale de ce lundi, Franck Chavenas, directeur général France de Sodexo Live !

« C’est une façon d’être patriote et de se rapprocher des athlètes »

Alexandre Mazzia

« Le cahier des charges ne nous a pas encore été remis mais il tiendra compte des impératifs environnementaux, des besoins liés à la performance et de l’éthique nutritionnelle sportive » explique Alexandre Mazzia. Le trois étoiles de la rue Rocca raconte avoir été contacté par la Sodexo il y a un an et demi « et au début c’était l’euphorie, mais j’attends encore le détail du cahier des charges ». Le choix de la Sodexo visait à couvrir le territoire où se dérouleront des épreuves (Paris et Marseille) avec des chefs connus tout en respectant la parité. Mais le choix de Mazzia présente un autre aspect des plus intéressants : Mazzia a joué au basket. « J’ai déjà joué en équipe nationale, équipe de France cadets, équipe de France espoirs et cadets Europe, je pense que ce parcours atypique a fait la différence auprès du CIO. Ce passé sportif me permettra de partager mon expérience de sportif ».

Akrame Benallal et Mazzia se connaissent par ailleurs « il y a une cohérence entre nous qui sommes très créatifs. Et Akrame a beaucoup voyagé et connaît bien les aspects multiculturels des athlètes ». Sans trop en révéler, Alexandre Mazzia explique que la Sodexo s’apprête à travailler avec de nombreux jardins fermiers et c’est sûr, « tout le monde va jouer collectif ». Après son titre de chef de l’année décerné par ses pairs le 20 septembre dernier, Mazzia se prépare à savourer une nouvelle aventure : – C’est un projet formidable pour rencontrer des sportifs du monde entier, souffle-t-il. D’autant que, s’ils sont sélectionnés, je cuisinerai pour les enfants de certains de mes anciens coéquipiers de basket ».

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.