Carnet de cave

Le gel de printemps ravage le vignoble la vallée du Rhône

gel de printemps
Les vgnobles de la vallée du Rhône ce sont 
• 66 571 hectares pour 2,7 millions d’hectolitres récoltés en 2020
• 327 millions de bouteilles commercialisées sur la campagne 2019/2020
• 1 580 Unités de production, dont 1 492 caves particulières et 88 caves coopératives
• 407 maisons de négoce, dont 246 négoces locaux et nationaux, 144 vinificateurs, 17 négoces étrangers
• 193 destinations dans le monde ont consommé des vins de la vallée du Rhône en 2020
• chaque seconde, 10 bouteilles de vins de la Vallée du Rhône sont dégustées dans le monde
La nuit de mercredi 7 à jeudi 8 avril 2021 a été particulièrement froide en vallée du Rhône comme dans une majorité de régions de France. Les températures relevées sont restées négatives malgré les mesures de protection mises en place dans les parcelles. Braseros et chandelles n’ont pas réussi à endiguer la vague de froid et le gel de printemps. Ce jeudi matin, toute la filière viticole rhodanienne s’est trouvée frappée de façon dramatique, certaines parcelles étant touchées à 100%.
Il est aujourd’hui trop tôt pour se prononcer sur l’étendue des dégâts. En effet, c’est dans les heures qui arrivent et les prochains jours que l’on pourra mesurer l’impact réel de ce gel de printemps sur le vignoble. Dans tous les cas, la récolte 2021 est déjà pour partie compromise. Cette nuit du 7 au 8 avril a été particulière difficile pour les vignerons qui ont dû allumer toute la nuit braseros, feux de pailles et bougies dans leurs vignes pour épargner les bourgeons déjà éclos. Les gelées n’ont épargné personne et toutes les AOC de la vallée du Rhône sont touchées sans
exception. Des températures négatives ont été relevées sur tout le territoire : de – 2 à – 5 degrés celsius en moyenne sur la grande majorité du vignoble et jusqu’à -9 degrés dans les vignobles du Diois et du Ventoux.

Philippe Pellaton, président d’Inter-Rhône s’est dit « particulièrement inquiet » des conséquences de « ce cataclysme sur la récolte 2021, dans un contexte déjà rendu compliqué par la situation sanitaire que nous connaissons depuis plus d’un an. Nous savons déjà que certains secteurs ont été touchés dans leur intégralité. Nous ne pourrons mesurer l’impact réel de cet épisode de gel que dans les prochaines 24 à 48 heures » s’inquiète Philippe Pellaton. « Je pense sincèrement à tous les vignerons durement atteints par cet épisode de gel sans précédent », a-t-il insisté lors d’un point presse tenu à Avignon à la maison des vins des côtes-du-Rhône.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.