En direct du marché Magazine

Le Grand latin vendu, Olivier Luisetti succède à J.-P. Russo

collage grand latinLa signature a pris du retard, beaucoup de retard mais Olivier Luisetti, 34 ans, espère bien ouvrir le Grand latin à la mi-mai, “si tout est OK” selon ses propres termes. Cet ancien du Bouchon provençal (place aux Huiles), veut “renouer avec le bistrot et le décor bistrot”. Pour ce faire, des travaux de peinture, la fermeture de la cuisine à mi-hauteur, le changement total de mobilier au profit de tables traditionnelles (pieds en fonte et plateaux de bois) et chaises bistrot est annoncé. L’ancien chef du Grand latin, Christophe Roubeau ne participera pas à l’aventure ; c’est Maxime Patez qui lui succède. Ce chef né à Troyes, connu à Marseille, a aussi travaillé à Lausanne en Suisse.

Le restaurant, inauguré par Jean-Pierre Russo en 1989,  couvre à ce jour 190 mètres carrés pour une centaine de places assises ; “des toilettes adaptées à l’accueil des handicapés seront réaménagées” selon le nouveau propriétaire. Sur les murs, quelques ardoises donneront le ton : des burgers (à la daube provençale, aux filets de sardine tapenade, au beaufort-bacon) figureront en tête des propositions. Des salades type niçoise, Caesar ou aux poivrons marinés et anchois sont à l’étude. Le pavé de cabillaud au jus de figatelli , des tartares devraient compléter l’offre : “Je veux que Maxime Patez apporte sa touche et imprime aussi son style”, assure Olivier Luisetti. L’équipe au total devrait compter une huitaine de personnes. Enfin, côté tarifs, même si rien n’est encore figé, on s’oriente vers une formule déjeuner aux environs de 17 € et une carte de 30 à 40 €.

27, rue Sainte, Marseille 1er ; 04 91 54 08 27.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.