En direct du marché Magazine

Le Grand latin vendu, Olivier Luisetti succède à J.-P. Russo

collage grand latinLa signature a pris du retard, beaucoup de retard mais Olivier Luisetti, 34 ans, espère bien ouvrir le Grand latin à la mi-mai, “si tout est OK” selon ses propres termes. Cet ancien du Bouchon provençal (place aux Huiles), veut “renouer avec le bistrot et le décor bistrot”. Pour ce faire, des travaux de peinture, la fermeture de la cuisine à mi-hauteur, le changement total de mobilier au profit de tables traditionnelles (pieds en fonte et plateaux de bois) et chaises bistrot est annoncé. L’ancien chef du Grand latin, Christophe Roubeau ne participera pas à l’aventure ; c’est Maxime Patez qui lui succède. Ce chef né à Troyes, connu à Marseille, a aussi travaillé à Lausanne en Suisse.

Le restaurant, inauguré par Jean-Pierre Russo en 1989,  couvre à ce jour 190 mètres carrés pour une centaine de places assises ; “des toilettes adaptées à l’accueil des handicapés seront réaménagées” selon le nouveau propriétaire. Sur les murs, quelques ardoises donneront le ton : des burgers (à la daube provençale, aux filets de sardine tapenade, au beaufort-bacon) figureront en tête des propositions. Des salades type niçoise, Caesar ou aux poivrons marinés et anchois sont à l’étude. Le pavé de cabillaud au jus de figatelli , des tartares devraient compléter l’offre : “Je veux que Maxime Patez apporte sa touche et imprime aussi son style”, assure Olivier Luisetti. L’équipe au total devrait compter une huitaine de personnes. Enfin, côté tarifs, même si rien n’est encore figé, on s’oriente vers une formule déjeuner aux environs de 17 € et une carte de 30 à 40 €.

27, rue Sainte, Marseille 1er ; 04 91 54 08 27.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

La ceinture Miam a été imaginée et dessinée par Isabelle Crampes (société deTOUJOURS), adaptée par le cuisinier Armand Arnal (la Chassagnette à Arles) et est fabriquée par La Botte Gardianne. Isabelle Crampes est à la tête d’une boutique en ligne qui sélectionne des pièces originales de vêtements issus de métiers, de sports ou de traditions régionales que l’on aime s’approprier dans une mode du quotidien. Hors des calendriers du prêt à porter, de Toujours est un conservatoire vivant de l’histoire du vêtement. Après avoir été commissaire de l’exposition “Vêtements Modèles” au Mucem (Juin-décembre 2020) Isabelle Crampes s’est entouré du chef Arnal et de la Botte Gardiane, maison de savoir-faire spécialisée dans le cuir, pour concevoir cette ceinture multipoches 100% camarguaise en cuir de veau naturel contenant jusqu’à 8 poches à couteaux. Une création exclusive qui libère les mains ! En vente 450 €, sur commande (délai maxi 6 semaines), cuir naturel ou noir.