En direct du marché Magazine

Vite lues, vite sues, les infos en bref

Passion rime avec Nyons
La coopérative Vignolis est née en 1923 de la volonté de quelque 300 oléiculteurs soucieux de valoriser leur prodution. Les années sont passées mais l’envie d’innover est restée. Tout récemment, les héritiers des pionniers de l’olive drômoise ont lancé une gamme de 14 produits baptisée Nyonsolive. Riche de 14 références, la gammes Nyonsolive propose de l’huile d’olive bien sûr mais aussi des olives noires aux herbes de Provence pour l’apéritif, des anchoïades, tapenades, affinades etc. Les olives sont issues de 110 000 oliviers sur les 260 000 de la zone AOP, de quoi nous rassasier !
En épiceries fines ; prix indicatif : huile d’olive Nyonsolive AOP, 20,85 € les 70 cl et 114,80 € les 500 cl.

collage brevesCuisiner avec le chef du Byblos
Entre mythe et légende, le palace de Saint-Tropez cultive l’esprit sixties de son époque de gloire dans chacune de ses 91 chambres et suites. Dans ce cadre de rêve, Vincent Maillard, ancien de la Bastide de Moustiers, donne des cours de cuisine dans une ambiance détendue. Les paniers se remplissent sur la place des Lices, des fruits et légumes de Yann Ménard, le maraîcher de Cogolin, des crustacés d’Ariel Volland, un pêcheur tropézien, des loups et rascasses de la maison Sovio. On cuisine équipé d’un tablier, on déguste le repas en découvrant les meilleurs accords vins et on repart avec un petit cadeau très sympa. Et si on offrait ça à maman pour la fête des mères ?
De 10h à 14h, sauf juillet-août ;
prix : 190 € par personne. Le Byblos,
20, avenue Paul-Signac, 83990 Saint-Tropez ; réservations au 04 94 56 68 00.

Laurent Vaillé au Malthazar !
Le cuisinier Michel Portos organise une soirée avec Laurent Vaillé, du domaine la Grange des Pères, un « vigneron certainement le plus incroyable du Languedoc ! » selon ses propres termes. « On se connaît avec Laurent depuis mon passage à Perpignan, soit depuis près de 20 ans. Il nous fera l’honneur d’être parmi nous le dimanche 24 avril pour un dîner convivial autour de ses vins. Que les passionnés notent cette date unique » s’enthousiasme Portos.
Dîner le dimanche 24 avril, au Malthazar, 19, rue Fortia, Marseille 1er ; menu à 110 € (boissons comprises), places très limitées, réservations au 04 91 33 42 46.

Pour ceux qui aiment whiskies et spiritueux
« L’Expérience maison du Whisky & fine spirits » est un événement inédit à Marseille autour de grands spiritueux. Il aura lieu à l’Intercontinental Hôtel Dieu les 24 avril (pour le grand public) et le 25 avril pour les pros (cafés, hôtels, restaurants). Ce rendez-vous propose de découvrir whiskies, rhums, gins, vodkas, tequilas, mezcals, sakés, absinthes et autres anisés… Néophytes et confirmés pourront ainsi : goûter à plus de 300 références de whiskies et spiritueux, participer à des masterclasses thématiques, s’initier à l’art du cocktail grâce à 5 bars éphémères, goûter à des accords mets & spiritueux signés par le chef Lionel Lévy.
L’entrée pour le grand public (30€, de 12h30 à 19h) comprend : l’accès aux 66 exposants, la dégustation de 3 cocktails signatures et de 2 accords mets & spiritueux.
Pour les pros, c’est le lendemain, 25 avril. Pour s’inscrire, on clique ici

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aix-en-Provence

Jean-Luc Le Formal n’est plus. 2002-2022, le  plus breton des chefs provençaux a mis 20 ans dans la cité du Roy René pour gravir tous les échelons de la notoriété. Las, ce samedi 3 décembre, le cœur de Jean-Luc Le Formal a décidé de siffler la fin de la partie. Au Grand Pastis qui lui avait demandé s’il avait des regrets, Le Formal avait répondu : – Je n’en ai pas. Il faut assumer ce qui a été fait car on ne peut plus revenir dessus ». Fort de sa devise, « Profiter du moment présent à 100%, vivre et partager sa passion », Jean-Luc Le Formal a vecu pleinement pour la cuisine avec une douleur et une incompréhension : le mutisme du guide rouge à son encontre. Généreux dans le verbe et en actes, solidaire et confraternel, Le Formal tire définitivment le rideau sur son restaurant de la rue Espariat. En ces journées pénibles, chacun pensera à Yvonne sa compagne ; une cérémonie sera célébrée à Aix, jeudi 8 décembre.
Son interview au Grand Pastis.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter